Accueil > Documentation > OGM & GMO > Génie Génétique : 3e méthode de lutte contre le CRP ?

Génie Génétique : 3e méthode de lutte contre le CRP ?

samedi 27 octobre 2012 - Rédaction SNP

Oxitec, une entreprise établie en Grande-Bretagne a appliqué cette technique controversée sur la teigne des crucifères. Par une modification génétique, les mâles deviennent stériles. Cette approche permet non seulement d’éviter la contamination de la culture par les pesticides, mais aussi d’éliminer la transformation génétique de la
culture destinée à la consommation animale ou humaine. Ainsi, les ravageurs deviennent la seule cible avec cette méthode. Le gène est inséré en laboratoire dans la teigne. Il est, par la suite, transmis aux générations subséquentes. Les insectes modifiés sont relâchés dans la nature. « On exploite l’instinct naturel des mâles à retrouver des femelles pour se reproduire », explique Neil Morrison, responsable du dossier agricole chez Oxitec. Ainsi, les mâles génétiquement modifiés engendrent une progéniture qui n’atteindra jamais l’âge adulte ou composée uniquement de mâles. La population d’insectes diminue rapidement.

Les insecticides de synthèse sont très efficaces sur les insectes nuisibles, mais peuvent aussi affecter les insectes bénéfiques, dont les abeilles. Le développement de la résistance des insectes aux produits utilisés est également une problématique réelle. Oxitec espère convaincre les utilisateurs canadiens de la pertinence de cette technique et rallier l’opinion publique à cette nouvelle approche .

Source : Ontario Farmer

http://www.oxitec.com/who-we-are/

Nous allons tenter d’en savoir plus et plaider pour la cause du charançon français modifié.....!!!

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)