Accueil > État sanitaire, progression des infestations > First red palm weevil found in the UK

First red palm weevil found in the UK

dimanche 25 décembre 2016 - Rédaction SNP

La nouvelle fait le buzz en Angleterre. Le Brexit n’a pas suffit ! Le RPW/CRP est donc chez eux, suite à un mauvais contrôle des importations. Il est arrivé par un palmier qui n’est pas son hôte habituel. On retrouve ici l’agence FERA qui a mollement animé le programme européen Palm Protect 4 millions d’euros, terminé en 2015 et dont on rappellera qu’il n’a donné lieu à aucune innovation significative dans la lutte contre ce ravageur, ni aucun réel reporting. https://secure.fera.defra.gov.uk/palmprotect/ On apprend que le Trachycarpus fortunei est sensible au CRP ce qui selon nous est inexact. L’agence, déclare que les moyens de lutte sont # inopérants. Quel enthousiasme !

 (Rhynchophorus ferrugineus) was found in a fan palm (Livistona rotundifolia), reportedly bought from a garden centre in Essex.

A spokesman for the Animal and Plant Health Agency (APHA) said : “Adult weevils and larvae were collected by plant health inspectors and sent to the Food and Environment Research Agency (FERA). The infected palm was burnt.”
FERA describes red palm weevil as “the most important pest of the date palm in the world”.
It is native to southern Asia, but has spread around the world at an alarming pace.
Its spread is being widely blamed on the global trade for plants, and rising demand for exotics in domestic gardens.<
While the two main palm species of concern are the date palm and Canary Island date palm (Phoenix canariensis), it also attacks other ornamental palms that are regularly imported into Britain.
These include the Chusan palm (Trachycarpus fortunei).
Reddish-brown adults are large : up to 1.6in (42mm) long and 0.6in (16mm) wide. Each adult female lays 200-300 eggs in holes or cavities in host palms.
Whitish-yellow smooth cylindrical eggs hatch in two to five days. Larvae bore into palms, feeding on soft succulent tissues, discarding all fibrous material.
Larvae and adults tunnel in stems and trunks, wrecking trees. Symptoms range from wilting to total death of foliage.Retour ligne automatique
FERA warned that control options, including the use of insecticides, would have a limited effect.

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)