Accueil > Partenaires*Pro > Autres > Fin des grandes manoeuvres ?

Fin des grandes manoeuvres ?

mercredi 26 août 2015 - Rédaction SNP

Source Figaro 28/08/2015

L’américain Monsanto a annoncé mercredi renoncer à acquérir Syngenta après que le groupe suisse ait rejeté une nouvelle offre améliorée émanant du numéro un mondial des semences.

Monsanto, le numéro un mondial des semences, a précisé qu’il restait convaincu du potentiel d’un rapprochement entre les deux groupes, mais qu’il allait se concentrer sur son coeur d’activité et sur ses objectifs de croissance à long terme.

Syngenta, leader mondial de l’agrochimie, présent dans les semences et les pesticides, a repoussé une offre améliorée de Monsanto, après avoir déjà décliné une première offre en avril.

Le groupe américain a annoncé mercredi dans un communiqué avoir soumis le 18 août une offre améliorée sur le groupe suisse à 470 francs suisses par action contre 449 francs précédemment, soit un montant total d’environ 47 milliards de dollars (40,8 milliards d’euros), confirmant ainsi une information diffusée lundi par les agences Reuters et Bloomberg.

Pour tenter de vaincre les réticences de sa cible, Monsanto avait assorti cette proposition d’un relèvement de la part payable en numéraire, à 245 francs par action.

Dans cette nouvelle proposition, le groupe américain avait également porté l’indemnité de rupture à trois milliards de dollars, soit un milliard supplémentaire, au cas où les autorités de la concurrence bloqueraient ce rapprochement.

Mais Monsanto a annoncé dans le même temps que Syngenta continuait à rejeter ses avances et qu’il jetait l’éponge.

"En l’absence d’élément permettant de compter sur engagement constructif de Syngenta, Monsanto va continuer à se concentrer sur ses opportunités de croissance dans son activité de base(...)", a déclaré la société dans son communiqué.

Syngenta s’est refusée à tout commentaire dans l’immédiat.

Le titre du groupe suisse a perdu 18,19% à 309,90 francs suisses en Bourse de Zurich, tandis que Monsanto progressait de 7,9% à ce stade à Wall Street en réaction à cette annonce.

Derniers articles

16 septembre, par Rédaction SNP

La chienlit......!!!

Cette dépêche de l’AFP, reprise en boucle par nombreux supports locaux ou nationaux décrit succinctement la grande confusion qui règne dans l’organisation de cette lutte contre le charançon rouge.
Tous les maires concernés (...)

13 septembre, par Rédaction SNP

Le charançon du bout du monde…

DescriptionPenrhyn est le nom de l’atoll le plus septentrional de l’archipel des îles Cook. Appelé également Tongareva ou Mangarongaro, il est situé à environ 1 200 kilomètres au nord-est de Rarotonga. Il s’agit d’un atoll dont le (...)

12 septembre, par Rédaction SNP

Cannes : début de lutte intégrée contre CRP

Nous saluons ce début de communication très prometteur en espérant que les autres collectivités viendront rapidement y trouver l’inspiration. Il apparaît d’ores et déjà évident que la ville de Cannes sera une des premières à (...)

Edito

Edito de aôut 2019

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté est publié depuis le 25 juin mais les communes qui se considèrent comme les plus impliquées ( elles ont sauf exception, adopté la stratégie d’injection de l’insecticide dénommé Revive) n’ont pas l’air de l’apprécier beaucoup..."Que le ministère abandonne les traitements préventifs sauf pour les communes volontaires, c’est mortifère", reproche Daniel Chabernaud CMSP -ProPalmes83. Le député des (...)