Accueil > Partenaires*Pro > Autres > Fin des grandes manoeuvres ?

Fin des grandes manoeuvres ?

mercredi 26 août 2015 - Rédaction SNP

Source Figaro 28/08/2015

L’américain Monsanto a annoncé mercredi renoncer à acquérir Syngenta après que le groupe suisse ait rejeté une nouvelle offre améliorée émanant du numéro un mondial des semences.

Monsanto, le numéro un mondial des semences, a précisé qu’il restait convaincu du potentiel d’un rapprochement entre les deux groupes, mais qu’il allait se concentrer sur son coeur d’activité et sur ses objectifs de croissance à long terme.

Syngenta, leader mondial de l’agrochimie, présent dans les semences et les pesticides, a repoussé une offre améliorée de Monsanto, après avoir déjà décliné une première offre en avril.

Le groupe américain a annoncé mercredi dans un communiqué avoir soumis le 18 août une offre améliorée sur le groupe suisse à 470 francs suisses par action contre 449 francs précédemment, soit un montant total d’environ 47 milliards de dollars (40,8 milliards d’euros), confirmant ainsi une information diffusée lundi par les agences Reuters et Bloomberg.

Pour tenter de vaincre les réticences de sa cible, Monsanto avait assorti cette proposition d’un relèvement de la part payable en numéraire, à 245 francs par action.

Dans cette nouvelle proposition, le groupe américain avait également porté l’indemnité de rupture à trois milliards de dollars, soit un milliard supplémentaire, au cas où les autorités de la concurrence bloqueraient ce rapprochement.

Mais Monsanto a annoncé dans le même temps que Syngenta continuait à rejeter ses avances et qu’il jetait l’éponge.

"En l’absence d’élément permettant de compter sur engagement constructif de Syngenta, Monsanto va continuer à se concentrer sur ses opportunités de croissance dans son activité de base(...)", a déclaré la société dans son communiqué.

Syngenta s’est refusée à tout commentaire dans l’immédiat.

Le titre du groupe suisse a perdu 18,19% à 309,90 francs suisses en Bourse de Zurich, tandis que Monsanto progressait de 7,9% à ce stade à Wall Street en réaction à cette annonce.

Derniers articles

9 novembre, par Rédaction SNP

Après le principe de précaution, celui de réalité ...

Pour l’instant, il n’est pas possible de se passer des biocides pour lutter contre les moustiques
La recherche et le développement de solutions alternatives et éco-responsables de démoustication et de lutte anti-vectorielle (...)

31 octobre, par Rédaction SNP

La nature est-elle un enfer ?

France Culture (@franceculture) a tweeté à 2:33 PM on mar., oct. 27, 2020 :
La Nature un enfer ? Les espèces exotiques envahissantes sont aujourd’hui reconnues comme l’une des principales causes de l’érosion de la biodiversité (...)

30 octobre, par Rédaction SNP

Phéromones plus d’AMM sauf ......

Très sensible progrès réglementaire dans l’utilisation des phéromones pour améliorer l’efficacité du piégeage. Il faut dire que le feuilleton Neonicotinoïdes a fait beaucoup rire et surtout illustré les énormes obstacles pour trouver (...)

Edito

Edito de septembre 2020

12 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. iI s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines.
L’issue du vote ne fait guère de doute considérant la confiance que vous nous avez toujours manifesté. Le site cessera ses publications (...)