Accueil > Revue De Presse > FIGARO du 23/10

FIGARO du 23/10

samedi 24 octobre 2015 - Rédaction SNP

 Nous publions cet article sans fausse modestie, car il récompense des années de travail qui ont permis au conseil d’administration de notre association de nous forger une image et une réputation qui ont retenu l’attention des médias.

Au-delà de la presse écrite spécialisée et plus récemment de Var-matin Nice-Matin, notre association vient d’être citée et nos idées présentées dans les deux supports de Presse nationaux les plus importants.

Début août, dans LE MONDE sous la plume de Rémi Barroux http://www.sauvonsnospalmiers.fr/ecrire/?exec=article&id_article=1231

Hier, dans cet article du FIGARO de Marc Mennessier.

Cette reconnaissance est particulièrement bienvenue, au moment où nous approchons les candidats aux élections régionales de PACA et Languedoc-Roussillon- Midi-Pyrénées pour qu’ils se déterminent à engager enfin, les conseils régionaux dans la lutte contre les ravageurs de palmiers.

 

 

 

Derniers articles

16 juin, par Rédaction SNP

Tunis, la communauté des "sauvonsnospalmiers"

Bravo pour cette mobilisation * Intitulée 4C coalition citoyenne contre le charançon et les moyens employés ( pancartes, Tshirts, bonne présence sur les réseaux sociaux et la presse).
Au passage, notons que nous n’avons (...)

11 juin, par Rédaction SNP

Notre homonyme tunisienne aux avant-postes....

SNP suit avec un grand intérêt l’initiative de son homonyme tunisienne. l’opération est parfaitement présentée dans la vidéo suivante
https://www.facebook.com/pageofficielleRTCI/videos/308957233392567?s=100003058892831&v=e&sf

Edito

Edito d’avril 2019

8 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le charançon rouge va bientôt prendre son envol et le papillon dans quelques jours aussi : quel cadre légal pour en contrôler l’expansion ? Nous sommes dans l’attente du nouvel arrêté de lutte qui nous l’espérons ardemment visera aussi le papillon. Les associations propriétaires, les collectivités locales, les FREDON ont été invitées à donner leur avis sur un projet. Le projet définitif devant (...)