Accueil > Revue De Presse > FIGARO du 23/10

FIGARO du 23/10

samedi 24 octobre 2015 - Rédaction SNP

 Nous publions cet article sans fausse modestie, car il récompense des années de travail qui ont permis au conseil d’administration de notre association de nous forger une image et une réputation qui ont retenu l’attention des médias.

Au-delà de la presse écrite spécialisée et plus récemment de Var-matin Nice-Matin, notre association vient d’être citée et nos idées présentées dans les deux supports de Presse nationaux les plus importants.

Début août, dans LE MONDE sous la plume de Rémi Barroux http://www.sauvonsnospalmiers.fr/ecrire/?exec=article&id_article=1231

Hier, dans cet article du FIGARO de Marc Mennessier.

Cette reconnaissance est particulièrement bienvenue, au moment où nous approchons les candidats aux élections régionales de PACA et Languedoc-Roussillon- Midi-Pyrénées pour qu’ils se déterminent à engager enfin, les conseils régionaux dans la lutte contre les ravageurs de palmiers.

 

 

 

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)