Accueil > Documentation > Autres ravageurs > Faux espoir / Frelon asiatique ?

Faux espoir / Frelon asiatique ?

vendredi 19 juin 2015 - Rédaction SNP

 Nantes : la plante tueuse du frelon asiatique découverte au jardin des plantes de Nantes.

Mis en ligne jeudi 18 juin 2015 par Accueil Tela Botanica -

La plante carnivore sarracenia est-elle l’arme tueuse du frelon asiatique ? La revue Insectes de l’OPIE (office pour les insectes et leur environnement) publiera dans quelques semaines une étude réalisée par le jardin des plantes et le muséum d’histoire naturelle de Nantes sur cette plante carnivore.

et Christophe Bernier de L’ONEM pour refroidir les ardeurs..... Une plante américaine pour lutter contre un insecte asiatique, on n’arrête pas le progrès !!!

Le problème, c’est que cette plante pousse dans la tourbe saturée d’eau. Pour pouvoir pousser en plein air, la tourbière à Sarracenia du Jardin des Plantes de Nantes ont nécessité une grande quantité de tourbe et des asperseurs. On ne peut donc pas considérer cette plante comme étant réellement "rustique". Difficile dans ces conditions d’imaginer de pouvoir planter des Sarracenia chez nous partout où le Frelon asiatique pullule.

Portfolio

Derniers articles

19 novembre, par Rédaction SNP

Qu’est-ce que le push and pull ?

Intéressante communication de cette organisation internationale et de son programme ICIPE de maîtrise biologique d’un ravageur apparemment extrêmement redoutable à l’échelle du continent africain. Pourquoi de telles technologies (...)

18 novembre, par Rédaction SNP

Tous à Monaco.... le 15 décembre

Désormais régulières ces rencontres à l’initiative de la direction de l’aménagement urbain de la principauté * élaborées en collaboration avec Robert Catellana Listephoenix, l’association des Fous de Palmiers et SNP permettent de (...)

Edito

Edito , octobre 2017

2 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Depuis un mois nous avons réussi à mettre au point une position cohérente harmonisée avec les "Fous de Palmiers" vis-à-vis de l’administration centrale française, en particulier concernant une vision commune de l’éventuelle réforme de la réglementation en réponse au "lâchage" de la Commission Européenne. Nos deux associations ont convenu de conduire une campagne de communication sur ce sujet. Ensemble, nous (...)