Accueil > Réglementation > Réglementation / Obligations déclaratives > Fake News

Fake News

mercredi 19 février 2020 - Rédaction SNP

Cette annonce est tellement en contradiction avec le politiquement correct et les discours de ministres depuis cinq ans qu’on aurait raisonnablement pu penser à une Fake News. Pourtant l’information émane d’un organisme on ne peut plus officiel.

Qu’en penser ? le retrait de certaines molécules provoque une utilisation de quantités plus importantes d’autres et des achats d’anticipation. les solutions véritablement bio sont extrêmement complexes à mettre en place même si de très grands progrès ont été réalisés. le piégeage de masse des agresseurs de culture solution 100 % bio, n’en est encore qu’à ses balbutiements.

 Le sort du glyphosate doit être examiné séparément tant il suscite la controverse voir le livre que vient de faire paraître Gil Riviére Wekstein

ww.glyphosate-impossible-debat.com

L’usage de produits phytopharmaceutiques continue à augmenter

Le comité d’orientation stratégique et de suivi du plan de réduction des produits phytopharmaceutiques s’est réuni le 7 janvier 2020. C’est un comité constitué auprès du ministère de l’agriculture pour suivre l’application du plan Ecophyto. Le premier plan de ce type a été adopté en 2008. Pourtant, en 2018, les ventes de pesticides étaient encore en hausse.
La quantité de substances actives (QSA) vendue en 2018 progresse de 21% par rapport à 2017 et atteint 85 876 tonnes. Les principales substances vendues sont le soufre et le glyphosate. Les usages agricoles représentent 74% du total. Selon le ministère, la consommation baisse pour les substances les plus préoccupantes mais augmente pour les produits à risque faible, alternatives aux produits conventionnels.
Une note de suivi relève que les quantités vendues de produits phytosanitaires à usage agricole augmentent de plus de 20% entre 2017 et 2018 alors qu’elles avaient légèrement baissé entre 2016 et 2017. Plusieurs facteurs pourraient expliquer cette évolution : conditions climatiques favorables aux maladies fongiques et aux insectes, la hausse de la redevance pour pollution diffuse au 1er janvier 2019 a pu conduire à des achats anticipés en 2018.
AJDD 16 février
 2020

 

 

Derniers articles

7 avril, par Rédaction SNP

Apprenez à le connaître pour mieux le combattre....

Polilla de la palma = Papillon de nuit qu’on ne voit que le jour
nous en parlions déjà en 2016 https://sauvonsnospalmiers.fr/le-paysandisia-belle-de-nuit-belle-de-jour.html
Relisons les conseils d’Éric Chapin : (...)

3 avril, par Rédaction SNP

La Phoenix reclinata ou Palmier du Sénégal

La Phoenix reclinata es una de las pocas palmeras multicaules, es decir, de varios tallos, que tienen las hojas pinnadas y largas. Pero aparte de eso, es también una de las que mejor resiste la sequía una vez establecida, y (...)

2 avril, par Rédaction SNP

Un remarquable Webinaire fancophone....

Il y a bien longtemps que SNP évoque la lutte autocide aujourd’hui appelée Technique de l’Insecte Stérile TIS
http://www.sauvonsnospalmiers.fr/lutte-autocide-20-fois-sur-le-metier-remettez-votre-ouvrage.html
En mai 2019 à (...)

Edito

Edito de février 2020

20 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
En cette période si extraordinairement troublée, quasiment impossible de faire la synthèse du mois précédent.
Toutes les manifestations programmées dans lesquelles nous avions prévu de défendre vos couleurs, sont annulées souvent sine die. En particulier le colloque de Cannes du 30 avril auquel nous avions travaillé avec la direction des espaces verts. Il est reporté d’un an.
Il faut (...)