Accueil > Partenaires*Pro > ANSES > Evaluation des néonicotinoïdes

Evaluation des néonicotinoïdes

jeudi 1er mars 2018 - Rédaction SNP

Dans le cadre d’une alerte scientifique, l’ANSES éprouve le besoin de faire le point des missions qui lui ont été confiées depuis quelques années concernant les néonicotinoïdes. Cela va l’incidence de ces substances sur les abeilles, sur les alternatives possibles, sur la méthodologie d’appréciation de la substitution, sur les impacts sur la santé humaine. C’est évidemment extrêmement intéressant a quelques mois à peine du retrait de ces substances actives de notre pharmacopée.

https://www.anses.fr/fr/content/evaluation-des-n%C3%A9onicotino%C3%AFdes

 D’autant que vient de tomber l’avis de l’EFSA qui est très critique pour ces substances.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2018/02/28/neonicotinoides-une-agence-de-l-ue-confirme-le-risque-pour-les-abeilles_5263669_3244.html

http://campagnesetenvironnement.fr/neonicotinoides-et-abeilles-lefsa-confirme-le-risque-global/

La voie est très étroite......Il faut lire dans le détail les conclusions de l’EFSA pour tenter d’anticiper celles de l’ANSES. Nous reviendrons sur cette question fondamentale dans notre édito de janvier.

 

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)