Accueil > Documentation > Le Piégeage > Et en Corse aussi...

Et en Corse aussi...

vendredi 11 août 2017 - Rédaction SNP

Faisant suite à la commande la ville de Marseille, une commande s de Fredon Corse et la perspective pour un certain nombre de communes insulaires d’une opération expérimentale en cours de rédaction " 10 pièges, 10 sites" sous gestion Fredon. Les services E.V commencent à se rendre compte que le piégeage est une ponction significative chez les populations de CRP et qu’ainsi le nombre d’attaques nouvelles chute sensiblement (comme l’indique la lettre ci-jointe de Menton).

Pour les adhérents et nouveaux adhérents, nous avons constitué un dépôt à Sarténe n’hésitez pas à nous consulter.

 Nous avons à l’étude avec notre fabricant la réalisation d’un réservoir transparent permettant de contrôler visuellement les captures. 

Nous avons relevé que les pièges à l’ombre faisaient plus de captures que ceux en plein soleil pour eux rajoutez un peu de glycol. 

Enfin étudions avec un distributeur l’efficacité d’un répulsif sur la base d’ail non alimentaire. Ceci permettrait de se rapprocher les pièges des stipes et de se livrer en quelque sorte un marquage individuel.

 Cette pratique du piégeage est véritablement très mobilisatrice sans aucun risque pour l’environnement.

 

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)