Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Et Dieu reconnaîtra les siens......

Et Dieu reconnaîtra les siens......

dimanche 9 août 2015 - Rédaction SNP

Cet été est catastrophique dans nos jardins pour les familles de chaemerops et de trachycarpus ..... Aux armes citoyens ...

 En dehors de ces grands moyens utilisez tout de même une carabine à plomb avec tout le champ de visibilité nécessaire...... Le ramasse-feuilles pour piscine excellent avec manche télescopique. Heures de chasse 11H-15H.

En préventif le Spinosad translaminaire nom commercial "Conserve" Nufarm, semble un bon préventif. On regrette beaucoup l’absence de phéromones car d’évidence le piégeage donnerait de très bons résultats. L’INRA vous êtes attendu comme le messie ! Au point où nous en sommes vous pouvez aussi tenter en fouillant dans les armoires de vos grand-mère de la naphtaline !

Pour les sujets déjà atteints mais pas trop, n’oubliez pas le conseil de pépiniéristes de déverser sur le coeur une solution 50/50 vinaigre blanc = radical sur larves.

 Notre administrateur Claude Legros grand inventeur a mis au point un système hyper écologique par pulvérisation d’eau à intervalles irréguliers pendant les périodes de vol. Il me dit que le must est le matériel bulgare, pas vraiment étonnant : on se souvient du fameux parapluie !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Portfolio

Derniers articles

11 décembre, par Rédaction SNP

INRA + IRSTEA = INRAE

À partir du 1er janvier 2020, l’Inra (1) et l’Irstea (2) fusionnent pour devenir l’Inrae.
Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation ont (...)

11 décembre, par Rédaction SNP

l’ Acarien parasite : Centrouropoda spp.

Déjà signalé dans les travaux de Palm Protect ce parasite, vient de faire l’objet de cet article publié dans Zootaxa toutes les voies de la recherche biologique doivent être mises à contribution.
Cette étude poursuit les (...)

Edito

Edito d’octobre 2019

30 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Assez peu de posts ce mois-ci, en dehors de la publication de l’article dans PHYTOMA à la signature d’Éric Chapin (Cosave, Lien Horticole....) " charançon rouge du palmier : évolutions techniques et réglementaires et auquel nous avons modestement participé ce qui est tout de même, une première.
Ce mois-ci a été aussi celui de l’annonce du colloque sur les Ravageurs de Palmiers, fin novembre à Monaco (...)