Accueil > Documentation > Préconisation de traitements > Erreur de tir ?

Erreur de tir ?

jeudi 11 septembre 2014 - Rédaction SNP

Dans la lutte contre le CRP le lancinant reproche fait à l’insecticide phyto confidor ( imidaclopride famille des neo-nicotonoïdes Firme Bayer) serait sa dangerosité pour les abeilles. Depuis 10 ans les apiculteurs, les écologistes mènent une campagne acharnée pour obtenir le retrait de cette famille d’insecticide. Ils ont réussi ( le maintien du confidor pour vos palmiers est une exception cependant réservée aux professionnels). Mais voilà que clôturant une instruction fleuve, un juge d’instruction début avril a prononcé un non-lieu au bénéfice de bayer concernant le produit Gaucho ( même molécule que le confidor ). Le lien de causalité entre la baisse des populations d’abeilles et cet insecticide n’étant pas avéré.

Notre attention vient d’être attirée par un communiqué de presse alarmiste du "Réseau Biodiversité pour les Abeilles *" dont la lecture est pleine d’enseignements. On y découvre :

1- Que les statistiques de production de miel sont folkloriques depuis le temps qu’on en parle on serait tenté de penser que c’est un rideau de fumée pour les importations turques.....

2- Que les apiculteurs ( à tout le moins ceux que cette organisation représente) font leur mea culpa. Ils ont suivi le ministère exclusivement tourné vers le facteur réduction des pesticides en oubliant la ressource florale et l’état sanitaire des populations d’abeilles.

3- Cette malnutrition qui a pour origine des jachères apicoles en forte régression fragilise les abeilles qui sont donc victimes de nombreuses pathologies létales.

4- Les apiculteurs craignent une année 2015 catastrophique si les pouvoirs publics ne se réveillent pas.

SNP depuis sa création milite pour l’application de l’arrêté ministériel de juillet 2010 qui comporte plusieurs stratégies dont une ( deux ?) phyto systématiquement et constamment attaquée pour sa dangerosité envers les abeilles dans des campagnes de presse simplistes avec les conséquences apocalyptiques de la disparition des abeilles la pollinisation un petit coup d’Einstein et le tour est joué !! 

 Dans un post du 1er mai 2014 nous avions, dans un esprit pratique, évoqué cette question de la ressource florale http://www.sauvonsnospalmiers.fr/ecrire/?exec=article&id_article=799

 Ensemençons donc de plantes mellifères les abords de nos palmiers.....

* animé par Philippe Lecompte et Pierre Testu ( quelques recherches sur Internet permettent de penser qu’il n’y a aucun de conflit d’intérêts)

Derniers articles

16 août, par Rédaction SNP

Eric Chapin conseil...

En cette période estivale, les bioagresseurs ne font pas de pause. Notre expert en protection des plantes, Éric Chapin, synthétise quelques observations sur l’état des plantations et recommandations de surveillance.
En été, (...)

15 août, par Rédaction SNP

R&D la France à la traîne...

un classement qui explique beaucoup de choses...
S’il existe un autre classement en Recherche fondamentale il est plus que probable que nous serions mieux placés. Ceci explique cela et donc nos pauvres palmiers (...)

13 août, par Rédaction SNP

La Stratégie Phoemyc

Avec quelque retard, vacances obligent, voici donc une documentation sur ce nouveau produit * qui présente des caractéristiques extrêmement intéressantes en terme de cout et d’efficacité. On est guère surpris de l’accueil d’ores (...)

Edito

Edito de juillet 2018

10 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Je vous avais promis de tout vous dire sur la gestion des palmiers de Nice. J’y reviendrai car malheureusement l’actualité réglementaire prend le pas. Simplement le temps de vous confier que nous avons au dossier une lettre de Bernard Baudin du 17 décembre 2014 Conseiller Espaces Verts du Maire de Nice qui reconnaît refuser l’application de l’arrêté du 21 juillet 2010 en affirmant n’utiliser que des (...)