Accueil > Partenaires*Pro > Palm Protect > Enfin...le débriefing de PALM PROTECT PROJECT

Enfin...le débriefing de PALM PROTECT PROJECT

jeudi 13 avril 2017 - Rédaction SNP

JOHN WILEY & SONS
http://eu.wiley.com

Handbook of Major Palm Pests : Biology and Management contains the most comprehensive and up-to-date information on the red palm weevil and the palm borer moth, two newly emergent invasive palm pests which are adversely affecting palm trees around the world. It provides state-of-the-art scientific information on the ecology, biology, and management of palm pests from a global group of experts in the field.

V essential compendium for anyone working with or studying palms, it is dedicated to the detection, eradication, and containment of these invasive species, which threaten the health and very existence of global palm crops.

Malgré son prix # de 200 € il était impossible de ne pas détenir les minutes en quelque sorte de ce projet européen terminé en 12/2014 et qui aura tout de même coûté quasiment 4 M d’€. A vous d’apprécier si cette contribution à été à la hauteur du phénomène et de vos attentes.

Il est à la disposition de tous nos adhérents, en consultation.

Portfolio

Derniers articles

2 décembre, par Rédaction SNP

Une meute à la poursuite du charançon.....

Pas sûr que la définition du lanceur d’alerte " celui qui signale, crime ou un délit, une violation grave et manifeste d’un engagement international régulièrement ratifié ou approuvé par la France, " s’applique évidemment à (...)

1er décembre, par Rédaction SNP

Alerte charançon de l’agave

En janvier 2019 avions déjà fait un premier post. Le Lien Horticole nous informe à nouveau.
C’est une très mauvaise nouvelle mais nous aurions tort de la laisser en l’état. Il faut donc faire de la détection systématique, (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)