Accueil > Documentation > L’endothérapie & Syngenta > Endothérapie idem Trunk Injection (Part 4)

Endothérapie idem Trunk Injection (Part 4)

lundi 13 janvier 2014 - Rédaction SNP


1/ Eli Morgan Arborist : L’endothérapie (Trunck Injection) n’est pas réservée aux insecticides phytosanitaires systémiques, il est donc venu naturellement à l’idée de certains ( essentiellement des écologistes) de la mettre en œuvre avec des huiles essentielles végétales. Il s’agit en particulier de l’huile de neem. https://www.dropbox.com/s/1wts0zmxyzj9yhc/endo%20TI%20site%20SNP.png. Ce sujet est particulièrement controversé, car l’azadirachtine (substance active de l’Huile de neem) est refusée en Europe (perturbateur endocrinien qui féminise certains insectes mâles (C’est déjà un peu le cas non !!!) sujet terrifiant, de sorte que nous lançons un appel à contribution. Nous ouvrons ici la boite de pandore des Préparations Naturelles Peu Préoccupantes PNPP . http://www.aspro-pnpp.org/ Qui est un boxing challenge majeur, sur lesquels les amis d’hier sont peut-être les ennemis de demain....... http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article600


2/Des nouveaux outils en endothérapie- travaux de l’Université de Padoue (Italie)
" Dans les plantes ligneuses, sève brute se déplace vers le haut à travers les vaisseaux à cause d’une difference de pression potentielle de l’eau de la nappe phréatique du feuillage. Selon ces facteurs et de leur dynamique, de petites quantités de liquides de sève en solution par exemple + pesticides) peuvent être injectés dans le système de xylème, pour atteindre leur cible à partir de l’intérieur. Cette méthode endotherapie, appelée "Trunck injection " ou "Trunck infusion f" (selon que l’utilisateur fournit une pression externe ou pas), confine les produits chimiques appliqués seulement à l’intérieur de l’arbre cible, ce qui le rend particulièrement utile dans des situations urbaines. Les principaux facteurs limitants sont liés à des effets secondaires négatifs des trous qui doivent être percés autour de la circonférence du tronc de manière pour obtenir un accès aux vaisseaux du xylème sous l’écorce. L’Université de Padoue (Italie) a récemment développé un instrument manuel, sans perçage avec une petite lame perforée qui pénètre dans le tronc en séparant les fibres ligneuses avec un minimum de friction. En outre, la lame en forme lenticulaire permet de réduire la section transversale de perforation, ce qui augmente la vitesse de la sève et de permettre l’absorption d’un liquide naturel jusqu’à l’extérieur de la feuille, lorsque le taux de transpiration est importante. Fermer partiellement les ports de temps après le retrait de la lame en raison de l’élasticité naturelle et la turgescence des tissus de la plante, et l’activité cambiale termine le processus de guérison en quelques semaines."TNG

La recherche est en continu dans l’endothérapie

3/ Site commercial de Mark Steiberg http://www.botanicalsolutionsllc.com/mauget-microinjections.html C’est la première fois que nous trouvons des éléments de la circulation de la sève dans le stipe . Nous avons interrogé l’auteur pour un complément documentation ( il s’ intéresse essentiellement au coconut palm ). En ce qui concerne les produits il utilise des capsules 2% abamectin. dont l’emamectine benzoate est un dérivé. http://en.wikipedia.org/wiki/Emamectin

https://www.dropbox.com/sh/wx4748row7qmre8/HH3FSh46Qx/Emamectin%20benzoate-%20a%20novel%20avermectin%20derivative.pdf

Nous progressons dans la documentation et avec tout le respect qu’on leur doit, on est tout de même un peu surpris que l’ANSES dans son avis 3 avril 2012 déclare qu’ il existe peu de documentation sur la mise en oeuvre d’une protection systémique des palmiers sous forme d’endothérapie (il est qu’ils avaient été saisis le 3 mars 2012).

4/ les fabricants américains continuent d’améliorer le matériel destiné aux palmiers

https://www.dropbox.com/s/ycyj0hnmlnm3oc3/Capture%20d%27%C3%A9cran%202014-01-08%2004.57.35.png

5/ce lien au sujet de cette maladie extrêmement importante aux États-Unis et au Canada L’agrile du frêne , qui est efficacement combattue grâce à l’EMAMECTINE BENZOATE qui est ici analysée en détail c’est bien le même produit que nous souhaitons pour vos palmiers.

http://en.m.wikipedia.org/wiki/Emerald_ash_borer_infestation

6/ Un chien, le formidable berger Belge lequel exactement ?, pour mieux piloter les campagnes d’injection .

http://www.theolivepress.es/spain-news/2014/01/12/a-special-bark-to-beat-these-evil-weevils/

quelques indications complémentaires sur le caractère encore très expérimental des expérimentations sur Beauveria. 

 

 

 

Derniers articles

20 août, par Rédaction SNP

Your portable solution to detect RPW larvae in coconut palm trees

Nous connaissons le professeur Thrishantha Nanayakkara du King’s College London depuis 2015. Nous avions attiré votre attention sur ces travaux et même fait un petit don crowdfunding pour l’encourager. Espérons qu’il s’en (...)

17 août, par Rédaction SNP

Cannes, la suite .....

On en sait un peu davantage sur la démarche très pragmatique de la ville de Cannes qui se garde de prises de position de principe et met en place un panel de mesures complémentaires très orientées vers la pré-infestation ( (...)

15 août, par Rédaction SNP

Missions ANSES /Végétaux

Pas inutile, de prendre conscience de l’ampleur des missions de l’ANSES sur l’ensemble des problèmes de protection des végétaux.
Pour autant, et c’est la contrepartie de son autorité, l’agence doit sans doute être, encore plus (...)

Edito

Edito de juin 2019

28 juillet, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois a été celui de la publication du nouvel arrêté de lutte contre le CRP. Alors que cet été est celui de la dévastation de nos peuplements Chamaerops ( voir notre papier "nos Chamaerops meurent en silence...."), aucune ligne sur le Paysandisia, lancinante revendication !
Ce n’est pas malheureusement pas le plus important. Ce texte aussi court que d’interprétation délicate se contente de faire une (...)