Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Encore des images...

Encore des images...

samedi 22 mars 2014 - Rédaction SNP

http://youtu.be/Nuq4hypS2BI

Toujours intéressant : ces images de Lombardie étonnent par cette sorte de fatalisme à subir les destructions du ravageur. on peut faire beaucoup beaucoup mieux......Nous ne disons pas que les Italiens ne luttent pas contre le charançon nous disons qu’il ne faut pas laisser l’infestation atteindre ce niveau, il faut cogner en amont.

Nous avons depuis deux ans prouvé que par la mise en place d’une protection phytosanitaire on stoppait les attaques , les infestations restant exceptionnelles.  les dispositifs permanents aériens donnent de grande satisfaction bientôt sans doute seront-ils relayés par la pratique des injections en pied de stipe. Cela n’interdit pas tout au contraire de continuer de rechercher d’autres techniques non biocides (répulsifs, perturbateurs de gamètes males, de croissance, organismes oophages.....)

 

Derniers articles

17 janvier, par Rédaction SNP

Le dompteur de papilllon....

Observez les yeux composés . Chez les Ptérygotes (insectes pourvus d’ailes), insectes qualifiés de « modernes » le nombre d’ommatidies est souvent comme pour le Paysandisia élevé, laissant pressentir des capacités visuelles plus (...)

9 janvier, par Rédaction SNP

Intéressant éclairage......

Intéressant éclairage et analyse de ce ravageur qui vit en équilibre dans son milieu d’origine sans que l’on sache comment et pourquoi. Ce qui certain c’est que chez nous il est au début de son travail dévastateur, alors même (...)

Edito

Edito de novembre 2019

13 décembre 2019, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois l’essentiel de notre énergie a été consacré à la préparation de la 4eme édition des Rencontres de Monaco : Ravageurs de palmiers - 26 novembre 2019.
Pour cette réalisation la collaboration entre notre association et Robert Castellana Liste Phoenix- réseau franco-italien des jardins botaniques a été exemplaire. Mais rien n’aurait été possible sans la mise à disposition d’une salle et une (...)