Accueil > Revue De Presse > Encore cinq palmiers condamnés à Perpignan..

Encore cinq palmiers condamnés à Perpignan..

vendredi 6 novembre 2015 - Rédaction SNP

http://www.lindependant.fr/2015/11/05/encore-cinq-palmiers-condamnes-a-mort,2108826.php

Encore un article affligeant de "L’indépendant" qui ne fait pas honneur à son département le 66 . Contenu inexistant, plus grave le titre + la photo des palmiers cagoulés de noir + sa légende, nous voilà plongés dans la plus sinistre des réalités d’aujourd’hui. Franchement totalement trash....

Non, le journal aurait mieux fait :

* d’informer correctement ses lecteurs des trois stratégies de lutte arrêté du 21( et non 22 ) 07/2010 consolidée au 3/07/2015 http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028323916&dateTexte=20151109

* de nous donner la version de l’administration et des professionnels sur les raisons des graves échecs constatés qui n’ont rien d’inéluctables

* d’interpeller les responsables régionaux du ministère de l’agriculture pour leur demander pourquoi contrairement un arrêté ministériel du 9 décembre 2013, un comité de pilotage portant sur la lutte contre le charançon rouge n’a pas été chez eux, créé.

 Cerise sur le gâteau : un commentaire non modéré d’un lecteur faisant la promotion d’un produit strictement interdit en France depuis deux ans ( voir porto folio)

Portfolio

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)