Accueil > Documentation > Le Beauveria Bassiana > Elche, los drones, el Beauveria, al picodo rojo

Elche, los drones, el Beauveria, al picodo rojo

vendredi 27 mai 2016 - Rédaction SNP

Acte 1 : le traitement au Beauveria Bassiana serait au point en Espagne. Sur la base de travaux de l’université d’Alicante la firme bio Glen Biotech commercialise depuis un an un produit appelé PHOEMYC rémanence 90 jours, quantité nécessaire 2 kilos par passage et par palmier , vendu # 25 €/kg soit un budget produit annuel de l’ordre de 150 € . ( précisions que ce prix de vente est sensiblement inférieur à son supposé équivalent en France l’Ostrinil, produit uniquement autorisé chez nous dans la lutte contre le paysandisia)

http://www.lasprovincias.es/elche/201605/17/drones-suman-lucha-global-20160517020922-v.html

Acte 2 : Sous réserve que l’efficacité du produit soit vérifiée ( absolument essentiel) se pose le problème de son installation. L’utilisation du drône peut être tentante. Ce n’est pas absolument certain car ces appareils sont extrêmement sensibles au vent et en plus ils sont limités en tonnage ( # 2kg ) . Enfin, ils larguent un produit qui est de la poudre....

http://www.ecoavant.com/es/notices/2016/05/la-aviacion-al-rescate-2579.php

Quoi qu’il en soit, pour l’instant à Elché, c’est interdit. Rappelons qu’en France l’épandage aérien de traitement qui ne sont pas des auxiliaires est interdit. Il y a par ailleurs une réglementation des drônes assez permissive. La firme espagnole pense qu’une autorisation européenne sera bientôt publiée. Selon nous, il ne faut pas y compter. En effet, l’engin n’est pas innocent, n’a-t-on pas découvert dans l’ordinateur de Salah Abdeslam des projets d’attentats avec ce moyen ? Dès que la réglementation française est parue (sous quelle influence industrielle ?), nous avons vivement dénoncé l’existence d’accords tacites de vol vecteurs potentiels de tragiques événements. la France serait bien inspirée de revoir drastiquement sa réglementation tout de suite. Désolée mais dans la vie, il faut choisir......

Derniers articles

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

13 mars, par Rédaction SNP

La FAO aux avant-postes

L’agence marocaine de presse MAP ECOLOGY rappelle très utilement l’importance de la lutte contre ce redoutable prédateur du palmier. Elle ne fait pas de commentaire, nous nous sommes permis d’en faire un celui de (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)