Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > El palmetum de Tenerife : des raisons d’y croire

El palmetum de Tenerife : des raisons d’y croire

vendredi 14 février 2014 - Rédaction SNP

Palmétum de Santa Cruz de Tenerife

Inauguration par le prince des Asturies

When the International Palm Society Board of Directors held its October 2011 meeting in the Canary Islands, a highlight was a visit to the Palmetum of Santa Cruz, Tenerife which was under development. As described by IPS Director Carlo Morici who was deeply involved in its conception and realization, “A landfill is being converted into a botanical garden in an almost magical way.”


January 28, 2014 the garden was formally inaugurated. After many years of labor sometimes interrupted by disaster and neglect, this moment represents an enormous accomplishment.

Rappelons que les Canaries ont réussi à se débarrasser du charançon rouge, ce qui leur a permis cet investissement extraordinaire. Pendant ce temps-là la France attend, attend, attend.

 

 

Derniers articles

18 juillet, par Rédaction SNP

Protocole d’intervention sur palmiers infectés- RECTIFICATIF

Rectificatif du 18-07-2019
Protocole d’intervention sanitaire sur les palmiers infectés par le charançon rouge du palmier (Rhynchophorus ferrugineus)
MOTIF DE LA RECTIFICATION :
- texte initial : > Ce protocole (...)

17 juillet, par Rédaction SNP

Actualité juridique du développement durable

La législation française " ambitionne" de favoriser le développement des produits du bio contrôle. Mais au-delà des intentions quid de l’efficacité et la rapidité dans les procédures. 14 projets pour 2 M€ c’est notoirement (...)

15 juillet, par Rédaction SNP

La Sénatrice Jacky DEROMEDI (suite)

La sénatrice nous adresse copie de la lettre reçue du ministre Didier Guillaume. Il faut d’emblée nous féliciter de l’intérêt porté à cette question à ce niveau de responsabilité.
On aurait aimé que le texte lui-même soit (...)

Edito

Edito de mai 2019

23 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une (...)