Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Témoignages étrangers > EGYPTE le CRP Pharaon ?!

EGYPTE le CRP Pharaon ?!

mercredi 1er juillet 2015 - Rédaction SNP


(Activez les sous-titres en anglais)


On se sent moins seul .....


13 millions de Palmiers !!! Une infestation trés récente 1992 aux origines clairement identifiées qui menace une production agricole vitale pour le pays. Des moyens de lutte qui semblent bien dérisoires et utilisent certainement des pesticides retirés de notre pays depuis quelques années, ce qui fait craindre une catastrophe écologique autour des résidus .


Pas la peine de rêver de REVIVE cela mettrait la date farcie au prix du caviar !! 


A cette échelle la seule réponse devrait être cherchée dans la lutte autocide et/ou la manipulation génétique les insectes mâles. Ils devraient se tourner vers la société OXITEC.... Les états du Golfe, involontairement responsables, seraient inspirés d’apporter leurs immenses moyens au financement de la recherche. Cela serait peut-être plus intelligent que la possession de Rafales !!!

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

Notre conférence du 28 de ce mois - les ravageurs de palmiers : le défi de d’après-phyto est maintenant annoncée sur trois portails nationaux importants ( voir portfolio)
-  Plantes & Cités échophyto pro (...)

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)