Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Témoignages étrangers > EGYPTE le CRP Pharaon ?!

EGYPTE le CRP Pharaon ?!

mercredi 1er juillet 2015 - Rédaction SNP


(Activez les sous-titres en anglais)


On se sent moins seul .....


13 millions de Palmiers !!! Une infestation trés récente 1992 aux origines clairement identifiées qui menace une production agricole vitale pour le pays. Des moyens de lutte qui semblent bien dérisoires et utilisent certainement des pesticides retirés de notre pays depuis quelques années, ce qui fait craindre une catastrophe écologique autour des résidus .


Pas la peine de rêver de REVIVE cela mettrait la date farcie au prix du caviar !! 


A cette échelle la seule réponse devrait être cherchée dans la lutte autocide et/ou la manipulation génétique les insectes mâles. Ils devraient se tourner vers la société OXITEC.... Les états du Golfe, involontairement responsables, seraient inspirés d’apporter leurs immenses moyens au financement de la recherche. Cela serait peut-être plus intelligent que la possession de Rafales !!!

Derniers articles

20 mars, par Rédaction SNP

Congrès AMPP Veillée d’armes

Communiqué de Presse
Madame, Monsieur,
Une délégation franco-italienne se rendra au Congrès de l’Association Marocaine de Protection des Plantes (Rabat 26-27 mars 2019), afin de présenter un état des lieux sur la lutte en (...)

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)