Accueil > L’association > Les éditos > Edito , septembre 2017

Edito , septembre 2017

lundi 2 octobre 2017 - Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,

 Soyons lucides aucun des points évoqués dans notre feuille de route du mois précédent n’a évolué.

* Rapport de l’ANSES sur son audit Var- Est

* Rapport sur l’expérimentation dite de Perpignan

* Evolution de la réglementation française de piégeage du CRP.

* Sort de l’arrêté du 21 juillet 2010 lutte CRP * Résultat AMI PACA

* Les perspectives nouvelle souche 203 du champignon Beauveria Bassiana

* Seul le dernier ( sur lequel nous avons une intervention directe ) partenariat avec le parc national de Port-Cros a quelque peu avancé. 

Nous serons reçus le 9 prochain par le SRAL PACA nous espérons ardemment obtenir des réponses aux questions soulevées.

En même temps pour meubler le silence assourdissant de la DGAL sur l’évolution possible de la réglementation suite à la décision de la Commission Européenne, des bruits courent d’élaboration d’un dispositif de remplacement constitué par un programme collectif volontaire régional. Nous avons déjà évoqué cet outil tout à fait récent de gouvernance pour la première fois cité, pour ce qui nous concerne, dans une réponse ministérielle fin 2016.

https://sauvonsnospalmiers.fr/enfin-un-cadre-pour-les-collectivites-le-pcv.html

Nous vous engageons à faire des recherches Internet pour constater que ce PCV est une véritable "usine à gaz" mettant en branle tous les mécanismes de la nouvelle gouvernance, par ailleurs non aboutie de la santé animale et végétale dans le désordre :

CNOPSAV, DGAL, DRAAF, CRPSAV, ARS....FREDON, FDGDON. Vous aurez du mal à trouver des PCV qui fonctionnent.

Selon nous le mieux est l’ennemi du bien, il faut partir de l’existant, éviter la complexité et surtout avant toute chose de faire un diagnostic sans langue de bois ce qui n’a pas fonctionné. Il n’y a aucune raison de remplacer un arrêté ministériel de qualité par une succession de PCV dont on voit mal quelle pourrait être la spécificité. SNP est tout à fait disposée à apporter sa contribution à l’élaboration d’un tel plan adaptation de l’arrêté national, assurant la mobilisation des propriétaires.

 Ce qu’il faut à tout prix éviter c’est, le mot de Clémenceau......

Hervé Pietra

Président de SNP

Derniers articles

18 juillet, par Rédaction SNP

Protocole d’intervention sur palmiers infectés- RECTIFICATIF

Rectificatif du 18-07-2019
Protocole d’intervention sanitaire sur les palmiers infectés par le charançon rouge du palmier (Rhynchophorus ferrugineus)
MOTIF DE LA RECTIFICATION :
- texte initial : > Ce protocole (...)

17 juillet, par Rédaction SNP

Actualité juridique du développement durable

La législation française " ambitionne" de favoriser le développement des produits du bio contrôle. Mais au-delà des intentions quid de l’efficacité et la rapidité dans les procédures. 14 projets pour 2 M€ c’est notoirement (...)

15 juillet, par Rédaction SNP

La Sénatrice Jacky DEROMEDI (suite)

La sénatrice nous adresse copie de la lettre reçue du ministre Didier Guillaume. Il faut d’emblée nous féliciter de l’intérêt porté à cette question à ce niveau de responsabilité.
On aurait aimé que le texte lui-même soit (...)

Edito

Edito de mai 2019

23 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une (...)