Accueil > L’association > Les éditos > Edito décembre 2016

Edito décembre 2016

lundi 2 janvier 2017 - PIETRA Hervé

Chers amis et passionnés du palmier,

Dernier édito de l’année, l’occasion d’une rétrospective.

2016 a commencé par une déception au constat de la fin de non-recevoir du nouveau président de région à nos sollicitations . Le COPIL régional PACA CRP n’a pas pris plus d’initiatives. Heureusement, au colloque IBMA (les industriels du Biocontrole) à Paris, nous rencontrons le responsable national du pôle public-privé solutions alternatives du MAAF qui nous invite à l’INRA Sophia- Antipolis. Super contact.... le moral remonte.

Cependant, les retours d’expérience de la stratégie 3 Endothérapie Syngenta font apparaître un taux de casse supérieur à 10 %. C’est une grande déception. Compte tenu de l’engagement de SNP dès 2012 pour cette stratégie, nous sommes fondés à demander des explications . Retours imparfaits de la firme..... qui entreprend sans notre concours, une négociation avec la communauté d’agglomération CAVEM en lui proposant un tarif trois fois inférieur à notre tarif préférentiel (72€/222€). De quoi fusiller n’importe quelle stratégie marketing, surtout quand on découvre au bout d’un certain temps qu’il n’y a aucun engagement de volume en contrepartie de cet effort tarifaire. Tout au plus, autant qu’on puisse le savoir, un effort de promotion et de communication que toutes les communes dans le respect de l’arrêté de juillet 2010 devraient faire. SNP perd toute sa cohérence dans la défense de la stratégie 3.
Heureusement, nos pièges Chinois associés aux phéromones de la firme M2 ILS leader européen de ce marché, connaissent un grand succès. Nous en profitons pour augmenter notre impact national en apparaissant dans le 13 h de TF1, dans la revue le Lien Horticole, dans Forum Phyto, Horticulture&Paysages, Radio France bleu azur....

En mai, nous avons la satisfaction d’être retenus comme intervenant/poster dans le congrès AFPP/JEVI ZNA en octobre à Toulouse. Contre toute attente , nous sommes obligés de retirer notre candidature, au constat de l’accueil réservé à notre projet d’intervention, victimes des tartufes anonymes qui se félicitent de la présence d’associations de la société civile dans les colloques dits scientifiques.
En juin, nous sommes appelés par l’INRA Versailles et par la start-up Capnodis à nous joindre à un appel à projets du ministère de l’écologie . le projet PalmoBiotrap le bien nommé y est présenté pour contrôler les populations du papillon paysandisia. On peut raisonnablement être très optimiste sur l’issue de cet appel.

Le quatrième trimestre marque sans doute un tournant dans l’action de votre association. En effet SNP participe activement à trois projets importants.
* Le montage d’un colloque qui s’est tenue le 9 décembre à la principauté de Monaco sur les ravageurs de Palmiers . Présentation de solutions innovantes. Manifestation réussie permettant la mise en place de plusieurs actions de communication et constituant un précédent remarquable dans un lieu de prestige.

* Le montage d’une conférence à tenir dans le Moyen Var , fin du premier trimestre 2017 sur le paysandisia. opération menée conjointement avec la FREDON PACA

* Sous la direction de Maud Fontenoy vice-présidente Environnement premières réunions de travail avec le conseil régional PACA ( juste compensation de la déception de début d’année) pour le montage d’un important plan régional de lutte intégrée IPM (integrated Pest Management) portant sur les deux ravageurs de palmiers. SNP semble avoir réussi à faire prévaloir qu’il fallait y réserver une place dans un premier temps prépondérante, à une combinaison stratégie 3 , piégeage-contrôle . Dans ces conditions la firme devrait étendre la tarification préférentielle CAVEM à tous les habitants de la région. On retombe sur nos pieds ....

Nous voila donc avec un premier trimestre décisif devant nous qui pourrait être la récompense des efforts soutenus au service de la cause depuis notre création en janvier 2012.

 A toutes et à tous merci pour votre soutien sans faille et avec mes meilleurs vœux de bonheur, santé et réussite pour cette nouvelle année,

Impossible de finir ce billet sans exprimer mon immense gratitude à notre vice-présidente Sylvie Mazalon et à notre webmaster Jean-Marie Frizzole ainsi que tout le conseil d’administration sans lesquels SNP n’existerait pas.


Hervé Pietra

Derniers articles

23 novembre, par Rédaction SNP

La colère des pétitionnaires...... niçois

Ils sont furieux les niçois pieds-noirs et les autres, amoureux du palmier des deux côtés de la Méditerranée, ils ne comprennent plus que sous couvert d’une politique écologiste basique leurs palmiers patrimoine centenaires (...)

19 novembre, par Rédaction SNP

Qu’est-ce que le push and pull ?

Intéressante communication de cette organisation internationale et de son programme ICIPE de maîtrise biologique d’un ravageur apparemment extrêmement redoutable à l’échelle du continent africain. Pourquoi de telles technologies (...)

18 novembre, par Rédaction SNP

Tous à Monaco.... le 15 décembre

Désormais régulières ces rencontres à l’initiative de la direction de l’aménagement urbain de la principauté * élaborées en collaboration avec Robert Catellana Listephoenix, l’association des Fous de Palmiers et SNP permettent de (...)

Edito

Edito , octobre 2017

2 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Depuis un mois nous avons réussi à mettre au point une position cohérente harmonisée avec les "Fous de Palmiers" vis-à-vis de l’administration centrale française, en particulier concernant une vision commune de l’éventuelle réforme de la réglementation en réponse au "lâchage" de la Commission Européenne. Nos deux associations ont convenu de conduire une campagne de communication sur ce sujet. Ensemble, nous (...)