Accueil > L’association > Les éditos > Edito de mai 2019

Edito de mai 2019

dimanche 23 juin 2019 - Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,

Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une durée maximale de 120 jours délivrées par le ministère dans des situations d’urgence phytosanitaire). Nous avons noté 44 dans les deux derniers mois !!!!

 SNP avait fait part de ses réflexions sur le projet d’arrêté de lutte qui présentait d’évidentes impasses dont il était a priori bien difficile d’imaginer la solution. Il semble tout de même que le ministère veut dégager l’administration centrale de la totale responsabilité de la lutte. On passe le bébé aux collectivités locales, à quel niveau ?. Elles seront engagés à se positionner et à proposer des plans de lutte.

 Vous savez qu’à SNP, nous avons toujours été très réticents sur la décentralisation des politiques de prévention car le risque de balkanisation est patent comme on peut déjà l’observer depuis l’apparition du phénomène et sur le fond tout citoyen français est en droit de demander à son État de garantir une égalité de traitement de ses préoccupations y compris végétales.

Las, il faudra sans doute faire avec, mais nous serons particulièrement attentifs à ce que de facto des pouvoirs exhorbitants ne soient pas dilapidés. Le ministère en a conscience puisque qu’il donnera à ses directions régionales à travers les comités CROPSAV des pouvoirs de contrôle. Rappelons tout de même que Conseil régional d’orientation de la politique sanitaire animale et végétale d’Occitanie (CROPSAV) est l’instance de concertation et de pilotage de la politique sanitaire animale et végétale dans la région.

 Ces conseils se réunissent au mieux une fois par trimestre. Dans ces conditions sauf création de comité technique charançon rouge et Paysandisia dans chaque région ( à l’instar de ce qu’auraient dû être les comités de pilotage CRP pourtant décidés par arrêté ministériel de décembre 2013) il n’y a strictement aucune chance de coordonner l’action des collectivités locales.

 

Hervé Pietra

 Président de SNP

 

 

 

Derniers articles

9 novembre 2020, par Rédaction SNP

Après le principe de précaution, celui de réalité ...

Pour l’instant, il n’est pas possible de se passer des biocides pour lutter contre les moustiques
La recherche et le développement de solutions alternatives et éco-responsables de démoustication et de lutte anti-vectorielle (...)

31 octobre 2020, par Rédaction SNP

La nature est-elle un enfer ?

France Culture (@franceculture) a tweeté à 2:33 PM on mar., oct. 27, 2020 :
La Nature un enfer ? Les espèces exotiques envahissantes sont aujourd’hui reconnues comme l’une des principales causes de l’érosion de la biodiversité (...)

30 octobre 2020, par Rédaction SNP

Phéromones plus d’AMM sauf ......

Très sensible progrès réglementaire dans l’utilisation des phéromones pour améliorer l’efficacité du piégeage. Il faut dire que le feuilleton Neonicotinoïdes a fait beaucoup rire et surtout illustré les énormes obstacles pour trouver (...)

Edito

Edito de septembre 2020

12 octobre 2020, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. iI s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines.
L’issue du vote ne fait guère de doute considérant la confiance que vous nous avez toujours manifesté. Le site cessera ses publications (...)