Accueil > L’association > Les éditos > Edito de juin 2016

Edito de juin 2016

mardi 19 juillet 2016 - PIETRA Hervé


Chers amis et passionnés du palmier,

Une fois n’est pas coutume, nous allons un peu parler de nous. L’assemblée générale couvrant les exercices 2014 et 15 s’est parfaitement déroulée. Il faut en remercier notre webmaster Jean-Marie Frizzole qui depuis cinq ans, assure bénévolement le fonctionnement technique de notre site et l’organisation des AG . Je veux ici lui exprimer toute la reconnaissance de notre conseil et de tous nos adhérents. On peut dire sans aucune flagornerie que sans lui, l’association n’existerait plus, depuis longtemps. Lors de cette assemblée plus de 100 votes ont été exprimés pour approuver quasiment unanimement, le travail et l’action de notre conseil d’administration. Ce taux de participation représente environ les deux tiers des adhérents à jour de leur cotisation 2016 et le tiers de notre effectif représenté par les adhérents 2014/15. La politique de notre conseil a été de maintenir le montant des cotisations au niveau quasi symbolique de 10 €, de sorte que beaucoup oublient simplement de faire leur versement considérant sans doute qu’il est peu significatif. Certes, l’association a réussi à se procurer d’autres ressources, comme des dons (rappelons-le défiscalisés *), de nos adhérents les plus passionnés, mais le maintien de nos effectifs est un objectif absolument prioritaire. Lors de l’envoi prochain de la newsletter nous ferons un rappel pressant à nos adhérents distraits. Depuis deux ans déjà nous avons la conviction que l’avenir de l’association dépend aussi de sa capacité à trouver des ressources extérieures liées à son activité.

 Première initiative, avec le concours de la firme Syngenta qui commercialise le produit Revive stratégie 3 arrêté de lutte contre le CRP, nous avons créé une carte Premium  permettant de bénéficier de tarifs préférentiels . prix de vente 30 € opération gagnant-gagnant dans toutes les hypothèses. De plus Nous venons de décider avec l’accord de la firme d’émettre des cartes premium co-propriété à 100 et 150 € pour atteindre ce marché qui nous paraît extrêmement porteur. Constatant que la firme contrairement à sa stratégie antérieure semble s’être lancée dans une politique de baisse drastique de prix en fonction des volumes sans exiger de garantie, ces clients copro susceptibles de s’engager fermement bénéficieront d’une excellente base de négociation. Enfin , la modification surprise de l’arrêté de lutte unifiant les périodes autorisées de traitement du 1er mars au 15 novembre augmente singulièrement nos chances de vendre d’autres cartes Premium.

Seconde initiative, la vente à nos adhérents de pièges chinois pour CRP (Funnel Trap) équipés de phéromones franco-françaises M2 I lifescience à des fins de monitoring et de contrôle des stratégies 1, 2 et 3. Nous avons enregistré des résultats tout à fait significatifs puisqu’à ce jour 200 pièges et 300 sachets phéromones/kairomones ont été vendus. Les conditions exceptionnelles que nous ont consenti nos fournisseurs chinois et français permettent à l’association de bénéficier d’un bon taux de marge. Dans les semaines à venir nous allons lancer avec des applicateurs ( Syngenta ou non) une campagne commerciale d’envergure. Précisons enfin que nous nous préparons à modifier notre logo vieux de 5 ans et également l’organisation de notre site.

 En espérant vous avoir persuadé qu’ SNP garde la forme..........

Hervé Pietra

*réduction de 66 % pour dons à des organismes d’intérêt général appartenance que peut revendiquer SNP

Derniers articles

5 novembre, par Rédaction SNP

Bari- CIHEAM : Communiqué M2 ILS

Toujours aussi réactive la firme qui est aussi notre fournisseur de phéromones. Très remarquée à Bari.
Le premier des constats est que le piégeage massif est la stratégie de base dans tous les autres pays du monde. Que la (...)

Edito

Edito de septembre 2018

14 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avions prévu de terminer ce mois de septembre par une réunion de professionnels et de collectivités pour faire un point complet réglementaire et technique sur les ravageurs de palmiers. Les gendarmes du golf hôtel à Hyères avaient accepté de nous recevoir car ils sont très investis dans la défense de leur patrimoine palmiers et ils accueillent depuis des années les formations Art. 15 de la chambre (...)