Accueil > L’association > Les éditos > Edito de février 2019

Edito de février 2019

dimanche 10 mars 2019 - Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,

Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :

- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon

- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite aider les collectivités et les associations de propriétaires à mettre en œuvre ces dispositifs. Les fonds régionaux devront concourir à les financer.

- Il faut continuer de soutenir les nouvelles introductions de solutions bio que constitue l’utilisation du champignon entomopathogène Beauveria Bassiana.

- Dans la mesure la lutte obligatoire serait abandonnée, à notre avis inévitable, il convient de développer puissamment, la détection préventive ( nouveau détecteur DSI dont nous avons parlé ici ). Il faut renforcer les pouvoirs des maires pour que les foyers d’infection soient éradiqués instantanément. Une proposition de loi a été déposée au Sénat en ce sens. https://www.sauvonsnospalmiers.fr/une-proposition-de-loi-a-suivre.html

- Le ministère doit se pencher en urgence sur l’absence d’insecticide curatif qui laissent les propriétaires et les professionnels sans défense. Une solution serait pour les insecticides avec AMM de compléter dans la définition "arbres et arbustes d’ornement " par la mention "palmiers d’ornement".

- Aux propriétaires qui refusent le mode opératoire trop intrusif et non cicatriciel de l’endothérapie la possibilité d’utiliser des insecticides en aérien par exemple des pyréthrinoïdes de synthèse ou....

 Au-delà du nouvel arrêté et il nous faut continuer de suivre et soutenir tous les efforts de recherche qui sont en cours. A cet égard il faut nous tenir au courant des travaux de la FAO et du CIHEAM. Nous en parlons souvent dans nos posts.

 Dans cet esprit, nous avons décidé d’assister et proposé d’intervenir au 11ème congrés de l’association marocaine protection des plantes sur le thème : « La protection des Plantes : face aux défis actuels et en perspectives » Rabat 26 – 27 Mars 2019 Institut Hassan II. Nous interviendrons avec nos amis de Fredon Corse et de l’INRA que nous avons amené dans cette aventure.

 

Hervé Pietra

 


 

 

Derniers articles

16 septembre, par Rédaction SNP

La chienlit......!!!

Cette dépêche de l’AFP, reprise en boucle par nombreux supports locaux ou nationaux décrit succinctement la grande confusion qui règne dans l’organisation de cette lutte contre le charançon rouge.
Tous les maires concernés (...)

13 septembre, par Rédaction SNP

Le charançon du bout du monde…

DescriptionPenrhyn est le nom de l’atoll le plus septentrional de l’archipel des îles Cook. Appelé également Tongareva ou Mangarongaro, il est situé à environ 1 200 kilomètres au nord-est de Rarotonga. Il s’agit d’un atoll dont le (...)

12 septembre, par Rédaction SNP

Cannes : début de lutte intégrée contre CRP

Nous saluons ce début de communication très prometteur en espérant que les autres collectivités viendront rapidement y trouver l’inspiration. Il apparaît d’ores et déjà évident que la ville de Cannes sera une des premières à (...)

Edito

Edito de aôut 2019

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté est publié depuis le 25 juin mais les communes qui se considèrent comme les plus impliquées ( elles ont, sauf exception, adopté la stratégie d’injection de l’insecticide dénommé Revive) n’ont pas l’air de l’apprécier beaucoup..."Que le ministère abandonne les traitements préventifs sauf pour les communes volontaires, c’est mortifère", reproche Daniel Chabernaud CMSP -ProPalmes83. Le député (...)