Accueil > L’association > Les éditos > Edito d’octobre 2019

Edito d’octobre 2019

samedi 30 novembre 2019 - Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,

 

 Assez peu de posts ce mois-ci, en dehors de la publication de l’article dans PHYTOMA à la signature d’Éric Chapin (Cosave, Lien Horticole....) " charançon rouge du palmier : évolutions techniques et réglementaires et auquel nous avons modestement participé ce qui est tout de même, une première.

 Ce mois-ci a été aussi celui de l’annonce du colloque sur les Ravageurs de Palmiers, fin novembre à Monaco qui est à sa quatrième édition. Il s’inscrit ainsi définitivement dans le paysage médiatico- scientifique de la défense du patrimoine palmier. Bien qu’il ne se soit pas du tout dans le même format, il s’inscrit comme le continuateur du colloque AFFP , Palm Protect de Nice en janvier 2013.

Nous y reviendrons longuement dans l’édito du mois de novembre qui insistera sur deux dimensions :

- La mobilisation essentielle des collectivités locales françaises en Corse, en PACA et en Occitanie suite à la publication du nouvel arrêté de lutte du 25 juin.

- les contributions des instituts de recherche et des firmes italiennes et espagnoles.

le Président

Hervé Pietra

Derniers articles

23 octobre, par Rédaction SNP

Compte rendu l’assemblée générale 12 et 18 oct 2020

Voici les résultats du vote de l’assemblée générale immatérielle des 12-18 octobre 2020.
qui a consacré :
l’approbation du rapport financier l’exercice 2018 2019 et 2020
l’approbation du rapport moral
la décision du mise en (...)

8 octobre, par Rédaction SNP

Nobel de chimie , Cocorico 3 ..!

Note SNP : en quelque sorte un vrai tir groupé mais ici au niveau d’une prestigieuse distinction dans une matière par ailleurs si décriée par notre politiquement , écologiquement correct. La France a vraiment du mérite.
Et en (...)

Edito

Edito de septembre 2020

12 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. iI s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines.
L’issue du vote ne fait guère de doute considérant la confiance que vous nous avez toujours manifesté. Le site cessera ses publications (...)