Accueil > L’association > Les éditos > Edito d’octobre 2019

Edito d’octobre 2019

samedi 30 novembre 2019 - Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,

 

 Assez peu de posts ce mois-ci, en dehors de la publication de l’article dans PHYTOMA à la signature d’Éric Chapin (Cosave, Lien Horticole....) " charançon rouge du palmier : évolutions techniques et réglementaires et auquel nous avons modestement participé ce qui est tout de même, une première.

 Ce mois-ci a été aussi celui de l’annonce du colloque sur les Ravageurs de Palmiers, fin novembre à Monaco qui est à sa quatrième édition. Il s’inscrit ainsi définitivement dans le paysage médiatico- scientifique de la défense du patrimoine palmier. Bien qu’il ne se soit pas du tout dans le même format, il s’inscrit comme le continuateur du colloque AFFP , Palm Protect de Nice en janvier 2013.

Nous y reviendrons longuement dans l’édito du mois de novembre qui insistera sur deux dimensions :

- La mobilisation essentielle des collectivités locales françaises en Corse, en PACA et en Occitanie suite à la publication du nouvel arrêté de lutte du 25 juin.

- les contributions des instituts de recherche et des firmes italiennes et espagnoles.

le Président

Hervé Pietra

Derniers articles

23 mars, par Rédaction SNP

Avantage comparatif SNP

Face à un très gros distributeur sur Internet......( dont on constate la puissance des cookies !!).
Pour la même quantité et en plus avec un bien meilleur piége MFT et une meilleure phéromone Ryncho Pro 120j , nous (...)

19 mars, par Rédaction SNP

Fonds documentaire SNP : Acquisitions

Nous venons de réaliser de l’acquisition de cet article :
The invasive moth Paysandisia archon in Europe : Biology and control options
Abstract
The palm borer moth (Paysandisia archon, Burmeister) is a member of the (...)

Edito

Edito de février 2020

20 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
En cette période si extraordinairement troublée, quasiment impossible de faire la synthèse du mois précédent.
Toutes les manifestations programmées dans lesquelles nous avions prévu de défendre vos couleurs, sont annulées souvent sine die. En particulier le colloque de Cannes du 30 avril auquel nous avions travaillé avec la direction des espaces verts. Il est reporté d’un an.
Il faut (...)