Accueil > Partenaires*Pro > Plantes & Cités > ECOPHYTO pass....

ECOPHYTO pass....

vendredi 12 décembre 2014 - Rédaction SNP

Toujours intéressant...... La plupart des documents ne sont pas, dommage, en accès libre. Un focus sur l’article de PHYTOMA sur le charançon rouge du palmier. Inexactitude dans l’abstract, l’Emamectine Benzoate pour le palmier bénéficie d’une AMM nom commercial REVIVE et donc commercialisable à défaut le Beauveria Bassiana sur CRP est encore en phase expérimentale et donc non commercialisable.

"Ce dossier est consacré à la protection des plantes et à l’entretien des espaces en zones non agricoles. Expérimentations sur un bio-insecticide à base de Beauveria bassiana pour lutter contre le charançon rouge du palmier (p. 16-19) ; tests de micro-injection d’emamectine benzoate pour lutter contre le charançon rouge du palmier (Rhynchophorus ferrugineus), la processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa), le nématode du pin (Bursaphelenchus xylophilus), la mineuse du marronnier (Cameraria ohridella)"

Notre rédactrice scientifique met une dernière main à un article passionnant sur la lutte autocide. Publication dans quelques jours. Nous ne manquerons pas de le proposer à Plantes & Cités pour son prochain numéro.

 

 

 

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)