Accueil > Réglementation > Veille technologique > Échange de courrier avec le préfet du Var / Confidor

Échange de courrier avec le préfet du Var / Confidor

samedi 23 mars 2013 - Rédaction SNP

Réponse du préfet du Var 20 mars 13

Laurent Queyrel préfet du Var répond ici à une lettre concernant nos craintes de retrait du confidor menacé d’une suspension d’usage ( Cette molécule est la seule en utilisation dans les protocoles de 2010 et dans l’expérimentation endothérapie dans Var ) Grâce à lui le ministère a pu prendre la juste mesure des très graves conséquences d’une décision précipitée.

 Nous remercions Monsieur le préfet de la confiance qu’il nous témoigne car faisant suite à un précédent courrier dans lequel nous émettions des réserves sur la mise en œuvre de la politique de lutte, nous avons été reçu par la Direction Régionale du SRAL PACA qui au moins pris note de nos doléances.

Derniers articles

23 octobre 2020, par Rédaction SNP

Compte rendu l’assemblée générale 12 et 18 oct 2020

Voici les résultats du vote de l’assemblée générale immatérielle des 12-18 octobre 2020.
qui a consacré :
– l’approbation du rapport financier l’exercice 2018 2019 et 2020
– l’approbation du rapport moral
– la décision du mise (...)

8 octobre 2020, par Rédaction SNP

Ynsect, le spécialiste de l’élevage d’insectes...Cocorico 2

Ynsect, le spécialiste de l’élevage d’insectes lève 300 millions d’euros
La startup française Ynsect annonce une levée de fond de plus de 300 millions d’euros, un montant qui sera utilisé pour son développement à l’international. (...)

Edito

Edito de janvier 2023

8 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
En septembre 2020 nous écrivions "Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. II s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines. Le site cessera ses publications dans le courant du quatrième trimestre. Nous continuons de (...)