Accueil > Réglementation > Réglementation / Obligations déclaratives > Du bricolage chez Monsieur Bricolage

Du bricolage chez Monsieur Bricolage

dimanche 7 avril 2013 - Rédaction SNP

 Qu’un magasin de Monsieur Bricolage fasse l’erreur -ce n’est pas professionnel- mais que KOPPERT se prête à l’exercice c’est une vraie bévue.

Jeunes animateurs sympathiques mais comme parler de la lutte contre le charançon en oubliant de rappeler toutes les exigences légales et particulièrement l’interdiction faites aux particuliers pour les palmiers atteints par le CRP et ceux dans la zone des 200 m ( à savoir toute la commune du Pradet ) de se soustraire à l’obligation du recours aux services d’un professionnel agréé.

 Dans ces conditions quel intérêt pour cette manifestation, dont nous demandons à la FREDON de vérifier l’exigence d’une formation des formateurs, sauf à créer une confusion dans l’esprit des clients sur les conditions d’utilisation du Palmanem, en l’espèce ici totalement prohibé en CRP pour les particuliers.

La lutte contre les ravageurs du palmier est un combat titanesque qui se prête mal à des journées commerciales de grandes surfaces.

Faisons suivre à DG KOPPERT et FREDON

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)