Accueil > COPIL , CROPSAV.... COLLOQUES FAO CIHEAM UNESCO > DRAAF & FREDON Occitanie à la manœuvre...

DRAAF & FREDON Occitanie à la manœuvre...

mardi 10 mars 2020 - Rédaction SNP

http://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/Charancon-rouge-du-palmier,4596

 

Les 4 départements côtiers d’Occitanie sont concernés par des foyers répertoriés de charançon rouge du palmier (par piégeage de l’insecte ou identification officielle de palmiers contaminés).
4371 palmiers ont été officiellement identifiés contaminés depuis l’apparition du ravageur sur la région (1° foyer en 2008).

36 communes d’Occitanie ont été concernées par des foyers officiellement répertoriés en 2019 (96 palmiers identifiés contaminés) : 5 communes audoises (9 palmiers officiellement répertoriés) ; 4 gardoises (34 palmiers) ; 16 héraultaises (32 palmiers) et 11 dans les Pyrénées-Orientales (21 palmiers).

157 communes sont concernées par des foyers entre 2016 et 2019 (9 dans l’Aude, 8 dans le Gard, 59 dans l’Hérault et 81 dans les Pyrénées-Orientales).
Celles-ci sont listées dans l’arrêté préfectoral du 4 férvier 2020 (format pdf - 430.5 ko - 06/03/2020).
Pour 15 communes très impactées, le périmètre de lutte couvre l’intégralité de la commune ; celles-ci sont identifiées sur l’arrêté préfectoral.
Ce dernier tient compte des évolutions réglementaires annoncées en CROPSAV Occitanie du 22/05/2019 (lien ici), et concrétisées par la publication de l’arrêté ministériel du 25 juin 2019 (format pdf - 157.6 ko - 06/03/2020).

Commentaire SNP

 En apparence c’est parfait.... on est impressionné. SRAL et la FREDON PACA font un exercice voisin http://www.fredonpaca.fr/Cartographie.html  ; mais pour des raisons de confidentialité (?) sans point de contamination. En Occitanie la cartographie, ventilation par commune est beaucoup plus séduisante.

 Au-delà de la bonne surprise plusieurs questions viennent à l’esprit :

- Comment sont alimentées ces publications ? par les déclarations de foyers ? on comprend mieux !

- Comment peut-on considérer comme crédible, dans cette région qui doit accueillir au moins 100 000 palmiers il n’y est que 4371 infectés ?

- Est-il vrai que les seuls départements côtiers soient concernés par le CRP ( ça ressemble à une blague sur coronavirus) faut-il rappeler le nombre de variétés de palmiers qui sont attaqués par le charançon rouge !!!

- Avec quelle périodicité ces cartes sont-elles mise à jour ? sur le terrain la présence d’agents en nombre de la FREDON et du SRAL n’est pas constatée par nos adhérents d’Occitanie.

- Quel est l’intérêt de cette cartographie ? quelles actions en résultent ? qui fait quoi ? services de l’État, Fredon , collectivités ?

- On ne voudrait fâcher personne mais tout cela a un petit air de village Potemkine !! les services de l’État considèrent qu’ils ont fait le job en faisant travailler leur SIG.....

- Il est urgent que le CROPSAV sorte les grands moyens en demandant aussi des comptes aux collectivités locales.

 

Derniers articles

23 octobre 2020, par Rédaction SNP

Compte rendu l’assemblée générale 12 et 18 oct 2020

Voici les résultats du vote de l’assemblée générale immatérielle des 12-18 octobre 2020.
qui a consacré :
– l’approbation du rapport financier l’exercice 2018 2019 et 2020
– l’approbation du rapport moral
– la décision du mise (...)

8 octobre 2020, par Rédaction SNP

Ynsect, le spécialiste de l’élevage d’insectes...Cocorico 2

Ynsect, le spécialiste de l’élevage d’insectes lève 300 millions d’euros
La startup française Ynsect annonce une levée de fond de plus de 300 millions d’euros, un montant qui sera utilisé pour son développement à l’international. (...)

Edito

Edito de janvier 2023

8 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
En septembre 2020 nous écrivions "Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. II s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines. Le site cessera ses publications dans le courant du quatrième trimestre. Nous continuons de (...)