Accueil > L’association > Vie de l’association > Dons : l’intérêt général au cœur des réductions...

Dons : l’intérêt général au cœur des réductions...

samedi 28 décembre 2013 - Rédaction SNP

Réponse du gouvernement à une question de la députée S Attard

http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-22807QE.htm
Dons : l’intérêt général au cœur des réductions d’impôts

12/12/2013 - Ne peut délivrer une attestation de don ouvrant droit à une réduction d’impôt qui veut… En effet, le versement doit être exclusivement effectué au profit d’œuvres ou d’organismes d’intérêt général, ce caractère s’appréciant au cas par cas au regard de certains critères (activité non lucrative, gestion désintéressée, exclusion du cercle restreint de personnes, intention libérale). Dès lors, l’organisme qui délivre irrégulièrement un certificat, reçu ou attestation, est passible d’une amende équivalente à 25 % des sommes indûment mentionnées sur ces dits documents. À défaut d’une telle mention, l’amende est égale au montant de la déduction, du crédit ou de la réduction d’impôt indûment obtenus.

Notre observation : au niveau de l’intérêt de notre association nul ne peut contester qu’il est général, tant il est vrai que nous défendons un patrimoine public et privé, un marqueur hautement symbolique du paysage de tout le sud de la France, la biodiversité.... Par ailleurs, compte tenu du niveau extrêmement symbolique de la cotisation, ses frais de fonctionnement d’ailleurs modestes, ont besoin de la contribution des donateurs privés. 

 

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

Notre conférence du 28 de ce mois - les ravageurs de palmiers : le défi de d’après-phyto est maintenant annoncée sur trois portails nationaux importants ( voir portfolio)
-  Plantes & Cités échophyto pro (...)

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)