Accueil > Documentation > Documentation professionnelle

Documentation professionnelle

lundi 10 décembre 2012 - Rédaction SNP

Le ministère de l’Agriculture vient de mettre en ligne EcophytoPIC, le portail Internet de la protection intégrée des cultures. C’est austère mais très très solide. À notre avis cependant un ton didactique un peu condescendant. Attention, les agriculteurs valent mieux...

EcophytoPIC est pour l’instant centré sur les grandes cultures, l’arboriculture et les cultures légumières. Il devrait s’élargir aux autres secteurs de production végétale dans les prochains mois....Et sans doute aussi à terme aux ZNA( zones non agricoles).

Nous savons que pour accroître notre influence, il faut aussi nous professionnaliser.

A noter au chapitre "surveillance" des bulletins de santé des végétaux PACA en zone ZNA. Ce qui nous surprend et déçoit c’est que ces BSV ne donnent pas du tout la mesure de l’ampleur de la catastrophe pour l’ensemble de nos phoénix. Ceci ne fait que rendre plus légitime notre campagne What’s Invasive.

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)