Accueil > Documentation > Documentation professionnelle

Documentation professionnelle

lundi 10 décembre 2012 - Rédaction SNP

Le ministère de l’Agriculture vient de mettre en ligne EcophytoPIC, le portail Internet de la protection intégrée des cultures. C’est austère mais très très solide. À notre avis cependant un ton didactique un peu condescendant. Attention, les agriculteurs valent mieux...

EcophytoPIC est pour l’instant centré sur les grandes cultures, l’arboriculture et les cultures légumières. Il devrait s’élargir aux autres secteurs de production végétale dans les prochains mois....Et sans doute aussi à terme aux ZNA( zones non agricoles).

Nous savons que pour accroître notre influence, il faut aussi nous professionnaliser.

A noter au chapitre "surveillance" des bulletins de santé des végétaux PACA en zone ZNA. Ce qui nous surprend et déçoit c’est que ces BSV ne donnent pas du tout la mesure de l’ampleur de la catastrophe pour l’ensemble de nos phoénix. Ceci ne fait que rendre plus légitime notre campagne What’s Invasive.

Derniers articles

25 mai, par Rédaction SNP

Beauveria bassiana souche NPP111B005 : avis sur l’AMM

lien : http://www.sauvonsnospalmiers.fr/le-beauveria-ca-se-precise.html
L’avis de l’ANSES et l’AMM délivrée pour la préparation Ary-0711b-01 à base de la souche de microorganisme Beauveria bassiana souche NPP111B005, de la (...)

22 mai, par Rédaction SNP

Newsletter n°14

Nous évoquons très volontiers nos excellentes relations avec cette association société savante du monde palmophile. Notre mission est par nature beaucoup plus militante au service de tous les propriétaires de palmiers même (...)

Edito

Edito d’avril 2018

6 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avons poursuivi notre lobbying au bon sens du terme pour plaider l’évidence du maintien pour moins de 24 mois encore du seul phytosanitaire à notre disposition, en l’absence, espérons-le provisoire, de solutions biologiques de remplacement. Quasiment impossible de mobiliser la presse face aux grands censeurs de l’écologiquement correct.....
Nous avons donc saisi à deux reprises la Direction (...)