Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Les pratiques dans les autres pays > Doctor Drones ....un poco pretencioso ??

Doctor Drones ....un poco pretencioso ??

dimanche 12 juin 2016 - Rédaction SNP

Doctor drones rid Spain’s palm trees of pests

Jessica Jones 10 Jun 2016, EL MUNDO


http://www.thelocal.es/20160610/spain-uses-drones-to-rid-its-palm-trees-of-pests

Un peu présomptueux ce papier, qui a des airs de publi-reportage pour la firme Glenn Biotech. Nos observations :

- Pour avoir 5 kg de charge utile il faut avoir un drone de 20-25 kg et en France c’est la limite pour un drône civil
- Dans la vidéo le drone semble petit ce qui limiterait à # 2 kg de charge maximum et non 5 kilos comme annoncé.
- Le système de largage est enfin amélioré mais il faut un très bon pilote. La manœuvre est très délicate. On aurait préféré pour la démonstration un plan d’images en continu.
- Le secteur est très venté ; en cas de grand vent que restera-t-il de la poudre de Beauveria même à l’abri des bases de palmes ?
- 140 palmiers par jour semble particulièrement optimiste avec en plus un peuplement peu dense et une autonomie qui doit être de l’ordre de 15 minutes maximum il faut choisir entre le poids de la batterie et le poids du traitement ou alors il faut passer au thermique.
- Dans l’article absolument rien sur les exigences de traitement dans l’année, sur les coûts ( nous avons abordé cette question dans un post antérieur) http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article1480
- On aurait aimé entendre plus tôt cette université d’Alicante dans Palm Protect (EU) car parler de dix champignons dont un le Beauveria Bassiana alors que dans ce dernier il y a une cinquantaine de souches, c’est léger. Article pas assez documenté scientifiquement. N’oublions pas que ces champignons sont entomopathogènes cela veut bien dire quelque chose.....
- Ils ont du changer de Palmeraie . Elche pas bon pour les drônes..... présence de l’aéroport ? 

Europe’s biggest palm grove is under threat, but experts are using drone technology to administer vaccines in the hope of saving the Unesco World Heritage Site.


The Palm Grove in the city of Elche, southeastern Spain, is the largest palm grove in Europe and one of the biggest in the world.

Its over 200,000 date palms were granted Unesco World Heritage status in 2000, but are under threat from a tiny beetle, which has so far ravaged over 100,000 palms across Spain. The larvae of the dreaded red palm weevil can burrow up to a metre into the trunks of the palms, weakening the trees until they eventually die. But experts in Spain have come up with an ingenious idea to protect the palms using the latest drone technology. Scientists have been using drones to inject the palm trees with a special fungus that acts as a vaccine. "The palm reacts and activates its defences. It’s just like a vaccine. Its immune system becomes alert and stops the weevil from spreading," agricultural engineer Rafael López, one of the 11 scientists working for Glen Biotech, a lab sponsored by the University of Alicante, told El Mundo.

Scientists have been testing the method in Spain’s second biggest palm grove, the Palmeral de Abanilla and are excited at its success.

"Without the drone it would have been impossible to carry the fungus to a height of 12 metres or more, especially on windy days," López explained. The drone weighs five kilograms and can vaccinate 140 palms a day. Scientists tested 10 types of fungus and found that the most successful at protecting the palm tree was Beauveria bassiana.

"This is a biological fight against the plague without using insecticides or other chemicals, making sure that the surrounding areas stay free of substances that could harm the other flora," said López.

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)