Accueil > Documentation > Distorsions de concurrence dans l’agriculture

Distorsions de concurrence dans l’agriculture

lundi 23 décembre 2013 - Rédaction SNP

Céline Imart, agricultrice dans le Tarn, diplômée de Sciences Po Paris et de l’Essec, profil intéressant, publie sur le site de la fondation Prometheus un article dénommé * :

 distorsions de concurrence dans l’agriculture*

http://lc.cx/fondation-prometheus

 Tous les points soulevés sont intéressants mais nous nous sommes particulierement intéressés aux produits phytosanitaires. l’auteur écrit : "En matière de produits phytopharmaceutiques. la réglementation nationale handicape les producteurs français en comparaison avec les dispositifs en vigueur dans d’autres pays. Les AMM sont accordées selon des procédures aussi longues qu’incertaines, et les producteurs de molécules se détournent du marché français, considéré autrefois comme marché de référence.

Déjà en 2006, les rédacteurs du rapport « Réglementations et distorsions de concurrence » pour le Ministère de l’Agriculture, écrivaient « on constate une réduction préoccupante de la liste des produits homologués, voire, pour certaines cultures maraîchères, peu attractives pour les producteurs de produits de traitement, une absence totale de produits. » Les producteurs français se retrouvent démunis face à des impasses techniques, et, a minima, ne peuvent lutter à armes égales avec les producteurs concurrents qui ont, eux, accès à davantage de solutions pour mener à bien leurs productions. Notamment en Espagne, où des produits de traitement en maraîchage et grandes cultures sont autorisés, et pas en France… Notre administration est écrasée par la chape du principe de précaution, parfois en dépit du bon sens, alors que les paysans se voient pas imposer des réglementations aussi contraignantes (plan sanitaire, méthodes et démarches de contrôle,…)"

Céline parle d’or ..... car notre lutte se heurte aux mêmes problèmes.

* autorisation de publication par DG Prometheus Th. Janier.

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)