Accueil > Documentation > Distorsions de concurrence dans l’agriculture

Distorsions de concurrence dans l’agriculture

lundi 23 décembre 2013 - Rédaction SNP

Céline Imart, agricultrice dans le Tarn, diplômée de Sciences Po Paris et de l’Essec, profil intéressant, publie sur le site de la fondation Prometheus un article dénommé * :

 distorsions de concurrence dans l’agriculture*

http://lc.cx/fondation-prometheus

 Tous les points soulevés sont intéressants mais nous nous sommes particulierement intéressés aux produits phytosanitaires. l’auteur écrit : "En matière de produits phytopharmaceutiques. la réglementation nationale handicape les producteurs français en comparaison avec les dispositifs en vigueur dans d’autres pays. Les AMM sont accordées selon des procédures aussi longues qu’incertaines, et les producteurs de molécules se détournent du marché français, considéré autrefois comme marché de référence.

Déjà en 2006, les rédacteurs du rapport « Réglementations et distorsions de concurrence » pour le Ministère de l’Agriculture, écrivaient « on constate une réduction préoccupante de la liste des produits homologués, voire, pour certaines cultures maraîchères, peu attractives pour les producteurs de produits de traitement, une absence totale de produits. » Les producteurs français se retrouvent démunis face à des impasses techniques, et, a minima, ne peuvent lutter à armes égales avec les producteurs concurrents qui ont, eux, accès à davantage de solutions pour mener à bien leurs productions. Notamment en Espagne, où des produits de traitement en maraîchage et grandes cultures sont autorisés, et pas en France… Notre administration est écrasée par la chape du principe de précaution, parfois en dépit du bon sens, alors que les paysans se voient pas imposer des réglementations aussi contraignantes (plan sanitaire, méthodes et démarches de contrôle,…)"

Céline parle d’or ..... car notre lutte se heurte aux mêmes problèmes.

* autorisation de publication par DG Prometheus Th. Janier.

Derniers articles

16 août, par Rédaction SNP

Eric Chapin conseille...

Source Lien horticole N° 314
En cette période estivale, les bioagresseurs ne font pas de pause. Notre expert en protection des plantes, Éric Chapin, synthétise quelques observations sur l’état des plantations et (...)

15 août, par Rédaction SNP

R&D la France à la traîne...

un classement qui explique beaucoup de choses...
S’il existe un autre classement en Recherche fondamentale il est plus que probable que nous serions mieux placés. Ceci explique cela et donc nos pauvres palmiers (...)

13 août, par Rédaction SNP

La Stratégie Phoemyc

Avec quelque retard, vacances obligent, voici donc une documentation sur ce nouveau produit * qui présente des caractéristiques extrêmement intéressantes en terme de cout et d’efficacité. On est guère surpris de l’accueil d’ores (...)

Edito

Edito de juillet 2018

10 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Je vous avais promis de tout vous dire sur la gestion des palmiers de Nice. J’y reviendrai car malheureusement l’actualité réglementaire prend le pas. Simplement le temps de vous confier que nous avons au dossier une lettre de Bernard Baudin du 17 décembre 2014 Conseiller Espaces Verts du Maire de Nice qui reconnaît refuser l’application de l’arrêté du 21 juillet 2010 en affirmant n’utiliser que des (...)