Accueil > L’association > Vie de l’association > Développer la communication interne

Développer la communication interne

lundi 13 février 2017 - Rédaction SNP

Comme vous l’avez sans doute constaté , SNP à une certaine expertise dans la communication externe. Néanmoins il faut faire notre autocritique sur la communication interne. Certes, notre newsletter va bien au-delà de nos adhérents, puisqu’elle les diffusée à 733 exemplaires. Mais l’exigence d’un dialogue doit trouver une meilleure expression que de laisser nos adhérents nous solliciter.

 Pour cette raison nous avons été intéressé par l’offre, ( gratuite pour l’instant ) de la société soconference service de BJT Partners http://www.soconference.fr/fr/support qui rend très facile l’organisation d’une conférence téléphonique sur un smartphone comme sur son ordinateur.

Nous avons donc le projet d’adresser à une vingtaine d’entre vous une proposition de conférence téléphonique de 20 minutes avec si nécessaire partage de documents, un soir de la semaine à 18 heures pour parler .....Palmiers !

 Cette démarche est dans le même esprit que les quatre ateliers d’été que nous avions organisé en 2015.

 


 

Portfolio

Derniers articles

17 août, par Rédaction SNP

Cannes, la suite .....

On en sait un peu davantage sur la démarche très pragmatique de la ville de Cannes qui se garde de prises de position de principe et met en place un panel de mesures complémentaires très orientées vers la pré-infestation ( (...)

15 août, par Rédaction SNP

Missions ANSES /Végétaux

Pas inutile, de prendre conscience de l’ampleur des missions de l’ANSES sur l’ensemble des problèmes de protection des végétaux.
Pour autant, et c’est la contrepartie de son autorité, l’agence doit sans doute être, encore plus (...)

Edito

Edito de juin 2019

28 juillet, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois a été celui de la publication du nouvel arrêté de lutte contre le CRP. Alors que cet été est celui de la dévastation de nos peuplements Chamaerops ( voir notre papier "nos Chamaerops meurent en silence...."), aucune ligne sur le Paysandisia, lancinante revendication !
Ce n’est pas malheureusement pas le plus important. Ce texte aussi court que d’interprétation délicate se contente de faire une (...)