Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Désastre sur la Croisette...

Désastre sur la Croisette...

lundi 24 février 2014 - Rédaction SNP


Franchement qu’est ce qu’ils font à Cannes ? Pour laisser leurs palmiers dans cet état . S’il agit de CRP quid du préventif, de l’assainissement mécanique, du suivi des traitements ? S’il s’agit de fusariose ces sujets auraient dû être éradiqués depuis longtemps et les sols traités . Nous avons par ailleurs ailleurs relevé de nombreuses attaques de CRP dans la ville.


Plutôt que d’organiser des petites courses du week-end passe-temps favori de toutes les petites communes anonymes de France ils feraient mieux de se battre pour défendre la Croisette qui est mondialement connue et la palme d’or emblème du festival. Du pain sur la planche pour le futur maire....


Qu’ils viennent plutôt voir nos équipes qui ont largement prouvé tout en restant prudentes et modestes qu’il est possible de s’engager sur des obligations de résultats. (voir la dernière photo du portfolio alignement allée privée)

Portfolio

Derniers articles

22 juillet, par Rédaction SNP

Liste des produits de bio Controle

Une innovation en sous-catégorie la liste des produits EAJ. Il était temps .... Il reste cependant à expliquer à nos adhérents la cohérence avec la liste ITAB utilisable en agriculture biologique. (...)

22 juillet, par Rédaction SNP

Latania N°39

https://fr.calameo.com/read/004158699900fac65980d
En route pour les jardins de la Réunion bien sûr, mais aussi de l’île Maurice, de la Tasmanie, de l’Afrique du Sud. au-delà du monde des palmiers faire aussi connaissance des (...)

16 juillet, par Rédaction SNP

Adopter la Vigilance Attitude pour CRP & PA

En septembre 2017 nous vous avons signalé l’apparition de cette application lanceur d’alertes. Le démarrage n’a pas été à la hauteur de nos espérances. il faut dire que les mairies que nous avons approché pour leur dire tout (...)

Edito

Edito de juin 2018

13 juillet, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Vous connaissez l’aphorisme "le pire n’est jamais sûr" on va s’y accrocher. Pourtant le 1er septembre c’est demain date-butoir de l’utilisation du Confidor. Nous n’avons aucune nouvelle de notre demande article 53 de prorogation 120 jours de l’usage de ce produit.
On a le sentiment que les lobbys écologistes sont tellement puissants dans notre pays que rien ne peut résister à leurs péremptoires (...)