Accueil > Documentation > Des remises en cause fiscales malvenues...*

Des remises en cause fiscales malvenues...*

jeudi 21 mars 2013 - Rédaction SNP

 Nous aimons bien cette revue LE LIEN HORTICOLE à la fois très professionnelle et proche des "gens". Elle revient sur une manipulation de TVA parfait exemple de ce qu’il ne faut pas faire.

* Le respect des normes européennes est un mauvais prétexte la France est tous les jours condamnée pour des retards considérables dans la mise en harmonie.

* Encore une augmentation réputée modeste de 12,6 % l’argument consistant à invoquer le crédit d’impôt n’est pas si recevable tout le monde s’en prévaut pas.

* Cette décision affecte de plein fouet la classe moyenne qui fait des efforts financiers pour entretenir ses espaces verts privés.

* La conséquence sera bien évidemment le développement du travail non déclaré qui fera perdre à l’État et à la sécurité sociale beaucoup de recettes.

* Enfin cette décision procède de l’incertitude fiscale dans laquelle notre pays est plongé depuis des dizaines d’années

PS : Nous n’avons pas les moyens d’apprécier l’impact en termes d’emplois. c’est un peu comme les chiffres de manifestants !

* sous réserve de l’appréciation qui était faite de l’éligibilité au taux réduit des travaux sur palmiers

Derniers articles

22 septembre, par Rédaction SNP

IPM (Integrated pest management) : quèsaco ?

Ce post pour montrer l’ampleur de la littérature sur le charançon rouge et son Integrated Pest Management ( Plan de lutte intégrée). Bien que tous ces articles soient quasi obligatoirement en anglais les auteurs ne le sont (...)

21 septembre, par Rédaction SNP

ARTE : Le serial killer de la Côte d’Azur

http://screencast-o-matic.com/watch/cqQrl1tPI3
Le serial killer de la Côte d’Azur
Un petit billet du 19/09 à la mode Arte sur les ravages du charançon. On en voit pas l’utilité sauf à faire un peu d’humour avec un sujet qui (...)

21 septembre, par Rédaction SNP

Le piégeage du CRP : faire encore mieux....

Pour compenser la perte des insecticides en aérien ( retrait de l’Imidaclopride) et l’inéluctable abandon de l’Emamectine Benzoate ( qui n’a obtenu son AMM en 2014 que parce qu’il était mis en œuvre sous forme (...)

Edito

Edito de aôut 2019

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté est publié depuis le 25 juin mais les communes qui se considèrent comme les plus impliquées ( elles ont, sauf exception, adopté la stratégie d’injection de l’insecticide dénommé Revive) n’ont pas l’air de l’apprécier beaucoup..."Que le ministère abandonne les traitements préventifs sauf pour les communes volontaires, c’est mortifère", reproche Daniel Chabernaud CMSP -ProPalmes83. Le député (...)