Accueil > Documentation > OGM & GMO > Des palmiers résistants aux ravageurs ? Chronique d’une légende urbaine (...)

Des palmiers résistants aux ravageurs ? Chronique d’une légende urbaine ?

dimanche 16 novembre 2014 - Rédaction SNP

On a déjà entendu parler des recherches sur le génome au sujet des Phoénix dactylifera. On peut gagner 5 à 10 ans pour en déterminer le sexe ? C’est essentiel sachant que seules les femelles produisent des dates.

Il s’agit ici d’autre chose à savoir la création par manipulation génétique de variétés nouvelles protégées contre des ravageurs ou une maladie.

Sous le titre " Chronique d’une légende urbaine" Passions végétales, Robert Castellana site "Liste Phoenix" fustige une communication d’un site américain qui avance avoir mis au point par manipulation génétique des variétés de palmiers à l’abri des charançons et du bayou. Ces réserves sont partagées par d’autres - notre correspondante scientifique Sophie Bourguet- qui pointent quelques invraisemblances et l’absence de références à des articles scientifiques.

Nous attendons la réaction d’autres chercheurs. Il faut cependant considérer que cette direction de travail est très porteuse d’espoir car pour l’instant la recherche semble tourner autour de la découverte empirique de sujets immunisés dont on essaierait de décrypter le génome. Il faut dire que la tentation d’innover est forte compte tenu des enjeux financiers considérables.

"Date Palm Genomics : transgenic Date-Palms resistant to Red Palm Weevil and Bayoud"

http://www.datepalmgenomics.com/home.html

Il s’agit de Carl JOHNSON, qui a breveté l’apellation Date-Palm Genome Array®.

Présentation : « Date-Palm Genome Array® is designed specifically to monitor gene expression in Date-Palm (Phoenix dactylifera L.). This array was created in collaboration with leading Date-Palm researchers. The array contains probes sets representing up to 43603 Date-Palm’s genes’ transcripts based on EST sequences obtained from several Date-Palm cultivars. This includes 4145 novel Date-Palm genes whose function and/or description have never been mentioned before in gene banks…/… The Date-Palm Genome Array® provides a tool that enables researchers to elucidate these complex genetic traits in Date-Palm to determine how crop production can be improved. The array includes 46 probe sets representing several Date-Palm pathogens, and 60 probe sets representing various reporters, selectable markers, and transgenes. The Date-Palm Genome Array® was designed in close collaboration with the Date-Palm Research Community. It is produced for research use only. »

​Quelles perspectives pour les recherches OGM en Europe ? Franchement rien de bon....

Cf : La biologiste moléculaire Anne Glover, conseillère scientifique principale du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a été démise de ses fonctions, selon une confirmation effectuée le 12 novembre par Bruxelles. Début 2012, la scientifique écossaise, âgée de 57 ans, avait été nommée à ce poste, créé par le président José Manuel Barroso. Mais en 2013, elle avait soutenu une étude de l’European Academies Science Advisory Council, selon laquelle les conséquences négatives des organismes génétiquement modifiés (OGM) sur la santé humaine et animale ne sont pas démontrées. Parallèlement, elle déclarait que leur refus était une "sorte de folie". La même année, elle défendait le gaz de schiste et redoutait que l’Union européenne, en n’acceptant pas son exploitation, entre "dans une phase de déni".

En août dernier, une vingtaine d’ONG, dont Greenpeace, ont exigé la suppression de son poste, estimé "trop dépendant d’une seule et même personne". Elles assuraient que "les lobbyistes de l’industrie ont compris depuis longtemps que plus l’avis scientifique est concentré dans les mains d’une seule personne, plus il est facile de le contrôler".

voir aussi source TVAGRI

UNE MÉTA-ANALYSE VALIDE L’UTILISATION DES OGM

12 novembre 2014 · by admin · in CATEGORIES DES ARTICLES, ENERGIES
Share on facebookShare on twitterShare on emailShare on gmailMore Sharing Services
Les résultats d’une nouvelle méta-analyse sur l’impact des plantes génétiquement modifiées, générée à partir de la compilation statistique de 147 études internationales au cours des 20 dernières années, fait apparaître un certain nombre de bénéfices des plantes “OGM” , comparé aux plantes conventionnelles.

Malgré l’adoption rapide des OGM par les agriculteurs de nombreux pays, les controverses au sujet de cette technologie se poursuivent. L’incertitude sur l’ impact des cultures GM est une source de suspicion notamment pour le grand public.

Deux scientifiques allemands, Wilhelm Klümper et Matin Qaim, de l’Université de Göttingen, ont souhaité réaliser une méta-analyse des impacts agronomiques et économiques des cultures GM. En moyenne, selon les résultats de cette enquête, l’adoption de la technologie OGM a permis de réduire l’utilisation de pesticides chimiques de 37%. Par ailleurs, les rendements ont augmenté de 22%, et les profits des agriculteurs de 68% !

Les gains de rendement et de réduction des pesticides sont plus importants pour les cultures résistantes aux insectes que pour les cultures tolérantes aux herbicides. Notons aussi que le rendement et la rentabilité des gains sont plus élevés dans les pays en voie de développement que dans les pays développés.

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)