Accueil > Revue De Presse > CRP pendant les vacances...

CRP pendant les vacances...

samedi 3 août 2019 - Rédaction SNP

 Le Parisien du 2 août

http://www.leparisien.fr/environnement/le-charancon-cette-petite-bete-qui-tue-les-palmiers-des-cotes-mediterraneennes-02-08-2019-8127729.php

 Article clair et pertinent d’Emmanuelle Vibert. Nous avons apprécié

- l’évocation des dégâts catastrophiques dans le célébrissime Parc Vigier à Nice.
- les réserves de certaines communes (Cannes et Nice), concernant les traitements EMAB par endothérapie et une politique tarifaire incompréhensible de 72 à 190 euros pour une injection.
- le nouveau plan de lutte de Cannes financée par la région ou le piégeage massif aura toute sa place , qui sera publié bientôt.
- la dimension internationale géopolitique "En Asie et à l’autre bout de la Méditerranée (côté Afrique et Moyen-Orient), la menace est bien plus grave".

Derniers articles

18 octobre, par Rédaction SNP

Attention à la dérive réglementaire.....

deux illustrations récentes......
* liste des produits biocides
Le Premier ministre précise la liste des produits biocides qui ne peuvent pas être vendus en libre service à des utilisateurs non porfessionnels
Le (...)

12 octobre, par Rédaction SNP

Cannes, la suite .....

Les associations qui soutiennent la stratégie 3 du décret du 21 juillet 2010 semblent avoir moins la côte, en tout cas du côté de la Croisette !
La ville de Cannes a peu goûté certaines critiques et dénonce les (...)

12 octobre, par Rédaction SNP

Trop drôle .....la traduction automatique

Trouvé sur le site en l’état ...... en dehors de la forme il y a quelques bonnes vérités !
JARDINAGE Science
Moyens de combattre »Charançon de la paume »
9 octobre 2019 caroline rigondet
Contrôle chimique (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)