Accueil > Documentation > L’olfactif > CRP : la piste de l’olfactif

CRP : la piste de l’olfactif

lundi 19 septembre 2016 - Rédaction SNP


 Articles de recherche sur le système olfactif du CRP et les perturbations pouvant l’affecter. On se souvient que l’INRA Versailles avait tenté en vain de monter un dossier de financement pour des recherches de même nature. Le projet RHYNCOPHOR.

http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article1139

 la voie royale de l’olfactif ne passera pas par Versailles !!!!

1-Un article publié PLOS one "Silencing the Olfactory Co-Receptor RferOrco Reduces the Response to Pheromones in the Red Palm Weevil, Rhynchophorus ferrugineus" http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0162203

2- Un article chez Springer open "Identification and tissue expression profiling of odorant binding protein genes in the red palm weevil, Rhynchophorus ferrugineus "

 Analyse des gènes de l’antenne du charançon. http://springerplus.springeropen.com/articles/10.1186/s40064-016-3198-x


.

Derniers articles

19 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

- Téla Botanica
- Fédération nationale des métiers de la jardinerie
à venir
- Lien horticole
- Plantes & Cités
.......

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

18 septembre, par PIETRA-TALIERCIO Colette, Rédaction SNP

ENTRETIEN AVEC JUSTIN WHITTLE, entomologiste...

ENTRETIEN AVEC JUSTIN WHITTLE, entomologiste australien (2016)
ETUDE SUR LE DEVELOPPEMENT DES FERMES DE CRP en Thailande
A travers cet interview, on découvre un type d’agriculture incroyablement dynamique en Thailande (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)