Accueil > Réglementation > Les Copil, CROPSAV, AMI, AAP, DRAAF... > COPIL du 22/10/12

COPIL du 22/10/12

dimanche 4 novembre 2012 - Rédaction SNP

Six mois sans COPIL on commençait à douter, nous n’en sommes qu’au troisième ! Nous étions prêts à en faire beaucoup, beaucoup plus.

Les mines s’allongent particulièrement à Toulon et Hyéres.....Oui la situation est catastrophique.

Le plus étonnant lorsque que nous apprenons que l’arrêté du 23/03/12 créant la zone expérimentation endothérapie n’est toujours pas opérationnel. L’État ne peut pas prendre la charge du camion nacelle ! on discute ..........

A part ça rien de changé ..... tout le monde continue à faire ce qu’il veut, le COPIL n’impose rien.....est-ce la bonne méthode ? Attendons le CR.............

 Dernière nouvelle : les choses s’accélèrent , fin novembre nouveau COPIL on s’intéresse désormais à la gestion des déchets fermez le ban....................Mais réel vrai problème.

Derniers articles

15 août, par Rédaction SNP

Du grabuge chez les saumons....

https://www.fishfarmingexpert.com/article/scottish-salmon-company-fed-too-much-slice-to-fish/
Depuis des années, notre veille documentaire nous signale l’apparition d’un phénomène inquiétant : "anti-lice drug emamectin benzoate" (...)

13 août, par Rédaction SNP

Sale temps pour Barbara Pompili ...

Néonicotinoïdes : où en est la recherche de solutions alternatives ?
https://fr.news.yahoo.com/neonicotinoides-ou-en-est-recherche-alternatives-155503691.html
On dit bien le chantre mais c’est bien Barbara Pomili qui a eu (...)

Edito

Edito de juillet 2020

3 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Mon premier edito date de février 2012 , depuis tous les mois quasiment sans interruption, j’ai fait le point du travail de l’association.
Toutes les bonnes choses ont une fin. Dans les semaines qui viennent je vais proposer en plein accord avec notre conseil d’administration la tenue d’une l’assemblée générale approuvant les comptes sociaux et la mise en sommeil de notre association pendant 3 ans.
Sous (...)