Accueil > Documentation > INRA,CIRAD,IRD,SUPAGRO... > Consortium public/privé "RDI Biocontrôle"

Consortium public/privé "RDI Biocontrôle"

samedi 27 février 2016 - Rédaction SNP

Annoncé lors du salon de l’agriculture de 2015, ce consortium sera intronisé par le salon de l’agriculture 2016 : " Consortium de Recherche et Innovation pour consolider le secteur du biocontrôle ". A l’initiative de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra), plusieurs acteurs publics (Inra, Cirad, Acta) et privés de la recherche, de la recherche-développement et de l’innovation s’associent pour créer un consortium public-privé sur le biocontrôle. Il est animé par Thibaut Malausa Chargé de Recherches INRA UMR Institut Sophia Agrobiotech.

Le consortium public/privé Recherche - Développement - Innovation sur le biocontrôle construit actuellement sa stratégie scientifique et technique qui ambitionne d’aller très au-delà de ses constituants d’origine. Il invite l’ensemble des équipes de recherche, développement et innovation à contribuer à la co-construction de cette stratégie, via le présent appel à idées. Cet appel n’est pas uniquement à destination d’équipes s’identifiant comme acteurs du biocontrôle. Certains thèmes (voir annexe I) peuvent impliquer d’autres équipes (par exemple : recherches sur les formulants, les biopolymères, la robotique, etc.).

En pratique, ces idées seront analysées pour :

 Définir une stratégie d’accompagnement par le consortium des projets de recherche et développement présentés par les contributeurs.
 Préparer un appel à projet qui financera des recherches pré-compétitives à partir de 2016.
 Pré-configurer des projets nationaux et internationaux auxquels il sera proposé aux contributeurs de participer en y intégrant et développant leur projet.
 Solliciter les contributeurs pour des coordinations de projets nationaux et européens.

 Mais que vient faire à l’échelle de ce projet la modeste association " sauvons nos palmiers" ?

Vous le saurez à la lecture du compte rendu qui donne en quelque sorte la feuille de route de notre association pour les deux années à venir, avec l’ambition d’apporter une contribution décisive à la sauvegarde des palmiers.

 

voir aussi ,

http://www.actu-environnement.com/ae/news/biocontrole-recherche-francaise-accelerer-innovation-phytosanitaires-26337.php4

 

Derniers articles

22 septembre, par Rédaction SNP

IPM (Integrated pest management) : quèsaco ?

Ce post pour montrer l’ampleur de la littérature sur le charançon rouge et son Integrated Pest Management ( Plan de lutte intégrée). Bien que tous ces articles soient quasi obligatoirement en anglais les auteurs ne le sont (...)

21 septembre, par Rédaction SNP

ARTE : Le serial killer de la Côte d’Azur

http://screencast-o-matic.com/watch/cqQrl1tPI3
Le serial killer de la Côte d’Azur
Un petit billet du 19/09 à la mode Arte sur les ravages du charançon. On en voit pas l’utilité sauf à faire un peu d’humour avec un sujet qui (...)

21 septembre, par Rédaction SNP

Le piégeage du CRP : faire encore mieux....

Pour compenser la perte des insecticides en aérien ( retrait de l’Imidaclopride) et l’inéluctable abandon de l’Emamectine Benzoate ( qui n’a obtenu son AMM en 2014 que parce qu’il était mis en œuvre sous forme (...)

Edito

Edito de aôut 2019

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté est publié depuis le 25 juin mais les communes qui se considèrent comme les plus impliquées ( elles ont, sauf exception, adopté la stratégie d’injection de l’insecticide dénommé Revive) n’ont pas l’air de l’apprécier beaucoup..."Que le ministère abandonne les traitements préventifs sauf pour les communes volontaires, c’est mortifère", reproche Daniel Chabernaud CMSP -ProPalmes83. Le député (...)