Accueil > Représentation > Colloques > Conférence Michel FERRY à Puget s/ Argens

Conférence Michel FERRY à Puget s/ Argens

vendredi 8 février 2013 - Rédaction SNP

A l’invitation de la communauté de communes CAVEM nous sommes intervenus aux cotés la Fredon (Anne Roberti) dans cette conférence :

 

 

MICHEL FERRY

 de l’INRA France
Président de la station Phoenix
03201 Elche Espagne

La réunion a connu une forte fréquentation -250 personnes environ- très intéressées par le sujet, puisqu’elle a dû être interrompue à 21H.

Elle participe remarquablement de l’effort de mobilisation générale que poursuit la CAVEM qui a totalement intégré dans sa politique le rôle déterminant des propriétaires palmiers.

 Michel Ferry nous a livré un point précis et actualisé des connaissances scientifiques sur le dramatique développement du charançon en Europe. Il a notamment insisté sur la nécessité de mettre en place, quand il en est encore temps, une organisation efficace intégrant la participation de tous les acteurs publics et privés.

 

 M Regis Mme Carrier M Pietra Mme Roberti M Ferry

 



Derniers articles

20 mars, par Rédaction SNP

Congrès AMPP Veillée d’armes

Communiqué de Presse
Madame, Monsieur,
Une délégation franco-italienne se rendra au Congrès de l’Association Marocaine de Protection des Plantes (Rabat 26-27 mars 2019), afin de présenter un état des lieux sur la lutte en (...)

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)