Accueil > L’association > Nos missions > Conférence de l’association dans la ville symbole....un succés

Conférence de l’association dans la ville symbole....un succés

samedi 29 novembre 2014 - Rédaction SNP

Les organisateurs ont longuement hésité, mais sauf à repousser la réunion en janvier, ils ont décidé de la maintenir. Avec les conditions climatiques effroyables de la veille et de cette journée la présence d’une centaine de personnes peut être considérée comme un exploit .... des participants.

Étaient présents, des propriétaires, des amateurs de palmiers et de nombreux professionnels du palmier du Var . A noter celle de Roland PELISSIER président de la Fredon PACA et de Max BAUER président d’Uniphor et Coordination Rurale PACA.

La conférence a été introduite et encadrée par Guy HILY président de l’association des CIL du littoral hyérois, qui n’était visiblement pas à sa première prestation.

Elle s’est tenue en présence du conseiller aux espaces verts Elie DI RUSSO représentant le député-maire ( retenu en dernière minute par une réunion TPM), qui nous a donné lecture d’un message de Jean-Pierre GIRAN et a pu malgré les circonstances participer au débat.

De ce dernier, il faut relever l’affirmation de la volonté inébranlable de la commune de défendre son patrimoine palmier et pour brillante illustration la décision officielle du traiter avec la stratégie 3 REVIVE 400 palmiers phoenix du bord de mer.

La conférence a été prononcée par Hervé PIETRA assisté par Sylvie MAZALON vice présidente. Ils ont adressé leurs plus vifs remerciements au Maire Jean-Pierre GIRAN pour son appui décisif (salle, affiches et logistique de communication)

Les points suivants ont été abordés.

-Explication du titre "il faut sauver nos palmiers"
-La situation actuelle appréciation globale (infestation galopante, babellisation , absence d’innovation )
-La distinction CPR/PA les statuts différents
-La méthode de surveillance de l’arrêté juillet 2010 jugée dépassée et ruineuse, proposition de remplacement
-Point sur le piégeage -son absence, une excuse pour ne pas faire de prévention
-les traitements CRP stratégies 1/2/3 Focus sur la variante stratégie 2 (système PPS) et sur la micro-injection stratégie 3
-Les traitements sur papillon Paysandisia
-La recherche Palm Protect Project - debriefing prochain
-Le Comité Régional pilotage PACA
-L’europe la réforme du règlement sur espèces envahissantes. De nouvelles perspectives de coopération et de financement -les initiatives à prendre par CRPACA , l’appui de SNP

A l’issue, un débat s’est ouvert avec de très intéressantes questions qui ont donné lieu des échanges très constructifs . La réunion a pris fin à 20h30 environ.

Avec la promesse du Conseiller adjoint aux EV Elie DI RUSSO d’une nouvelle réunion autour de mars 2015

Portfolio

Derniers articles

22 juillet, par Rédaction SNP

Liste des produits de bio Controle

Une innovation en sous-catégorie la liste des produits EAJ. Il était temps .... Il reste cependant à expliquer à nos adhérents la cohérence avec la liste ITAB utilisable en agriculture biologique. (...)

22 juillet, par Rédaction SNP

Latania N°39

https://fr.calameo.com/read/004158699900fac65980d
En route pour les jardins de la Réunion bien sûr, mais aussi de l’île Maurice, de la Tasmanie, de l’Afrique du Sud. au-delà du monde des palmiers faire aussi connaissance des (...)

16 juillet, par Rédaction SNP

Adopter la Vigilance Attitude pour CRP & PA

En septembre 2017 nous vous avons signalé l’apparition de cette application lanceur d’alertes. Le démarrage n’a pas été à la hauteur de nos espérances. il faut dire que les mairies que nous avons approché pour leur dire tout (...)

Edito

Edito de juin 2018

13 juillet, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Vous connaissez l’aphorisme "le pire n’est jamais sûr" on va s’y accrocher. Pourtant le 1er septembre c’est demain date-butoir de l’utilisation du Confidor. Nous n’avons aucune nouvelle de notre demande article 53 de prorogation 120 jours de l’usage de ce produit.
On a le sentiment que les lobbys écologistes sont tellement puissants dans notre pays que rien ne peut résister à leurs péremptoires (...)