Accueil > Documentation > L’imidaclopride > Communiqué de presse de Bayer S.A.S.

Communiqué de presse de Bayer S.A.S.

mardi 1er mai 2018 - Rédaction SNP

Bayer S.A.S.
Division Crop Science
16 rue Jean-Marie Leclair
69266 LYON Cedex 09
www.bayer.fr
Restriction d’usage de certains Néonicotinoïdes Bayer regrette la
décision votée ce jour par la commission européenne

 

 dont nous extrayons : Ces interdictions entrent en vigueur le 1er septembre 2018, avec une possibilité de dérogations jusqu’à juillet 2020 en fonction des conclusions du rapport de l’ANSES d’ici l’été. ....... en espérant pouvoir en bénéficier. Il est rare qu’une firme de cette taille se hasarde sur ce terrain. SNP approuve cette démarche en sollicitant aussi une prorogation au 1er juillet 2020. Pour autant, nous restons vigilants sur les précautions à prendre dans l’utilisation de ce produit que ne doivent jamais oublier ceux qui se servent sur Internet.

Derniers articles

23 octobre 2020, par Rédaction SNP

Compte rendu l’assemblée générale 12 et 18 oct 2020

Voici les résultats du vote de l’assemblée générale immatérielle des 12-18 octobre 2020.
qui a consacré :
– l’approbation du rapport financier l’exercice 2018 2019 et 2020
– l’approbation du rapport moral
– la décision du mise (...)

8 octobre 2020, par Rédaction SNP

Ynsect, le spécialiste de l’élevage d’insectes...Cocorico 2

Ynsect, le spécialiste de l’élevage d’insectes lève 300 millions d’euros
La startup française Ynsect annonce une levée de fond de plus de 300 millions d’euros, un montant qui sera utilisé pour son développement à l’international. (...)

Edito

Edito de janvier 2023

8 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
En septembre 2020 nous écrivions "Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. II s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines. Le site cessera ses publications dans le courant du quatrième trimestre. Nous continuons de (...)