Accueil > Documentation > L’imidaclopride > Communiqué de presse de Bayer S.A.S.

Communiqué de presse de Bayer S.A.S.

mardi 1er mai 2018 - Rédaction SNP

Bayer S.A.S.
Division Crop Science
16 rue Jean-Marie Leclair
69266 LYON Cedex 09
www.bayer.fr
Restriction d’usage de certains Néonicotinoïdes Bayer regrette la
décision votée ce jour par la commission européenne

 

 dont nous extrayons : Ces interdictions entrent en vigueur le 1er septembre 2018, avec une possibilité de dérogations jusqu’à juillet 2020 en fonction des conclusions du rapport de l’ANSES d’ici l’été. ....... en espérant pouvoir en bénéficier. Il est rare qu’une firme de cette taille se hasarde sur ce terrain. SNP approuve cette démarche en sollicitant aussi une prorogation au 1er juillet 2020. Pour autant, nous restons vigilants sur les précautions à prendre dans l’utilisation de ce produit que ne doivent jamais oublier ceux qui se servent sur Internet.

Derniers articles

9 novembre 2020, par Rédaction SNP

Après le principe de précaution, celui de réalité ...

Pour l’instant, il n’est pas possible de se passer des biocides pour lutter contre les moustiques
La recherche et le développement de solutions alternatives et éco-responsables de démoustication et de lutte anti-vectorielle (...)

31 octobre 2020, par Rédaction SNP

La nature est-elle un enfer ?

France Culture (@franceculture) a tweeté à 2:33 PM on mar., oct. 27, 2020 :
La Nature un enfer ? Les espèces exotiques envahissantes sont aujourd’hui reconnues comme l’une des principales causes de l’érosion de la biodiversité (...)

30 octobre 2020, par Rédaction SNP

Phéromones plus d’AMM sauf ......

Très sensible progrès réglementaire dans l’utilisation des phéromones pour améliorer l’efficacité du piégeage. Il faut dire que le feuilleton Neonicotinoïdes a fait beaucoup rire et surtout illustré les énormes obstacles pour trouver (...)

Edito

Edito de septembre 2020

12 octobre 2020, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. iI s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines.
L’issue du vote ne fait guère de doute considérant la confiance que vous nous avez toujours manifesté. Le site cessera ses publications (...)