Accueil > Partenaires*Pro > M2i Life Sciences > Comment accompagner les AMM provisoires

Comment accompagner les AMM provisoires

mardi 16 octobre 2018 - Rédaction SNP

Face à la situation d’urgence sanitaire des buis patrimoniaux français la Direction Générale de l’Alimentation du Ministère de l’Agriculture, sur la base d’un dossier expérimental complet et documenté, a délivré le 26 juin dernier une autorisation dérogatoire de mise sur le marché pour 120 jours à M2i Biocontrol pour son produit de confusion sexuelle phéromonale contre la pyrale du buis, le Box T Pro Press®.

Cette méthode à destination des professionnels titulaires d’un Certiphyto consiste à diffuser sur la parcelle touchée, la phéromone sexuelle du papillon femelle. Le communiqué ci-joint vous présente un certain nombre des résultats obtenus à date contre ce ravageur.

 SNP engage évidemment GLEN BIOTECH et son distributeur GRITCHE a emprunter la même voie rompant ainsi avec une certaine pratique antérieure consistant à mettre sur le marché un produit qui n’était jugé qu’à l’aune de son chiffre d’affaires le plus souvent non publié ......!!

Derniers articles

23 octobre 2020, par Rédaction SNP

Compte rendu l’assemblée générale 12 et 18 oct 2020

Voici les résultats du vote de l’assemblée générale immatérielle des 12-18 octobre 2020.
qui a consacré :
– l’approbation du rapport financier l’exercice 2018 2019 et 2020
– l’approbation du rapport moral
– la décision du mise (...)

8 octobre 2020, par Rédaction SNP

Ynsect, le spécialiste de l’élevage d’insectes...Cocorico 2

Ynsect, le spécialiste de l’élevage d’insectes lève 300 millions d’euros
La startup française Ynsect annonce une levée de fond de plus de 300 millions d’euros, un montant qui sera utilisé pour son développement à l’international. (...)

Edito

Edito de janvier 2023

8 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
En septembre 2020 nous écrivions "Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. II s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines. Le site cessera ses publications dans le courant du quatrième trimestre. Nous continuons de (...)