Accueil > Représentation > Colloques > Colloque ravageurs des palmiers Nice 16 17 18 janvier 2013

Colloque ravageurs des palmiers Nice 16 17 18 janvier 2013

vendredi 9 novembre 2012 - Rédaction SNP

Compte tenu de l’objet, notre association y sera malgré un coût très élevé # 250€ qui exclut totalement les particuliers même passionnés et les professionnels en dehors des entreprises.

 Nous sommes par ailleurs extrêmement surpris,

 Qu’il n’y ait aucun développement sur l’état d’infestation sur les deux régions PACA et Languedoc-Roussillon. On a donc pas trouvé un intervenant suffisamment courageux pour dire la catastrophe dans laquelle nous sommes plongés. Pas bon pour l’ambiance....

 Que le COPIL 83 ne fasse pas partie des intervenants pour faire le point de son action.

 Que l’expérimentation sur les communes TPM et de Fréjus et Raphaël de traitement préventif par le procédé d’endothérapie soit totalement passée sous silence alors même qu’elle a donné lieu à un arrêté ministériel. Nous allons interpeller le Président de l’AFPP, le COPIL 83 et la DGAL.

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)