Accueil > Revue De Presse > Colloque de Nice Revue de presse

Colloque de Nice Revue de presse

dimanche 24 février 2013 - Rédaction SNP

 Il est tout à fait étonnant que cet important congrès n’ait donné lieu à aucune relation de presse. Pas une ligne dans Nice-Matin, silence total chez PHYTOMA pourtant présente. La presse grand public qui devrait s’intéresser aux destructions déjà considérables provoquées par ces ravageurs se tait. A croire qu’on n’a pas voulu voir les résultats que commencent à obtenir nos voisins italiens et espagnols. Leur tort ne pas être des adeptes inconditionnels du zéro phyto. On se mélange pas que diable !!!!

 Nous avons déjà commencé à relater ses interventions extrêmement intéressantes ( Santiago Uribarrena Ville de Valence ) et nous continuerons dans les semaines à venir.

 La revue professionnelle LIEN HORTICOLE fait exception en consacrant un petit article à ce colloque . Faut-il vraiment s’en réjouir ? Car l’article se résume à une question faut-il sauver le palmier des Canaries en dehors des îles Canaries.

Pour la journaliste ne fait pas dans la nuance, les moyens utilisés sont trop chers, pas très efficaces , dangereux pour les humains et l’environnement , plus adaptés à la situation de crise.

On peut s’interroger a-t-on assisté au même colloque !!

 et de nous suggérer de baisser les bras en contradiction complète avec la notion de lutte obligatoire......

Derniers articles

18 novembre, par Rédaction SNP

Promenades en Vendée... initiation par FdP

pour se lancer....Adhérez à FdP .... et évidemment si vous ne l’êtes déjà, à SNP.
- http://www.fousdepalmiers.com/pages/fous-de-palmiers/banque-de-graines.html
- https://www.rarepalmseeds.com/

14 novembre, par Rédaction SNP

Le Lien Horticole toujours présent...

http://www.lienhorticole.fr/actualites/palmiers-la-cote-dazur-poursuit-son-travail-pour-les-sauver-1,10,3333370349.html
Ils seront suivis par PHYTOMA, RUSTICA et, nous l’espérons, bien (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)