Accueil > Documentation > Préconisation de traitements > Colloque Agadir association marocaine de protection des plantes

Colloque Agadir association marocaine de protection des plantes

mercredi 13 février 2013 - Rédaction SNP

Nous allons nous rendre à ce très intéressant colloque qui a lieu le 18 avril à Agadir. Il nous est signalé par la lettre de l’AFPP.

 les organisateurs écrivent............

Dans l’agriculture : Conférer à des plantes une
résistance à certains produits phytosanitaires
(herbicides), à certains agents de maladies
(virus, champignons et bactéries...) et
ravageurs (insectes) mais aussi à divers agents
abiotiques (froid, sécheresse, sols acides ou
salés,...) et aussi dans l’amélioration des
espèces animales ou végétales (rendements,
qualités nutritionnelles ou gustatives).

 Cette voie de lutte contre les ravageurs du palmier nous intéresse particulièrement puisque nous avions déjà relaté ici nos contacts avec la société britannique OXITEC qui a travaillé avec succès sur le génie génétique du moustique transmetteur de l’arbovirus du chikungunya. Ces contacts sont toujours en cours nous sommes à la recherche de financements. Pas impossible que nous nous lancions dans une opération de crowdfunding.

 + un peu d’autodérision servie par le talent consommé d’une caricaturiste...... future administrateur de l’association.


Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)