Accueil > Pétition des professionnels et des propriétaires > Cloture de la pétition

Cloture de la pétition

vendredi 31 mai 2013 - Rédaction SNP

 Ouverte le 1er mars nous clôturons ici cette pétition

Analyse : 

Elle se clôture à 616 signatures près de trois mois plus tard. 80 % de particuliers et surtout 20 % de professionnels représentant chacun plusieurs dizaines de clients.

Parmi les signataires des élus mais aussi les Présidents de six organisations professionnelles de la filière.

Au-delà du nombre de signataires, on est aussi impressionné par le nombre et la qualité des commentaires. Pour donner à cet événement toute son ampleur, pour remettre au ministre un document de qualité, nous avons souhaité éditer une plaquette dont l’élaboration a été confiée à un graphiste professionnel. document de 36 pages en quadrichromie nous vous présentons ici les pages 1 et 2.

Ce document sera tiré à 400 exemplaires et servira aussi d’outil de promotion pour notre association. Nous proposerons à tous les pétitionnaires d’ en acquérir un exemplaire pour garder une trace de leur engagement, renforcer de nombre de nos adhérents, pour soutenir financièrement l’association.

Dernières nouvelles : BAT ce jour diffusion tout de suite après le 10.



Derniers articles

25 mai, par Rédaction SNP

Beauveria bassiana souche NPP111B005 : avis sur l’AMM

lien : http://www.sauvonsnospalmiers.fr/le-beauveria-ca-se-precise.html
L’avis de l’ANSES et l’AMM délivrée pour la préparation Ary-0711b-01 à base de la souche de microorganisme Beauveria bassiana souche NPP111B005, de la (...)

22 mai, par Rédaction SNP

Newsletter n°14

Nous évoquons très volontiers nos excellentes relations avec cette association société savante du monde palmophile. Notre mission est par nature beaucoup plus militante au service de tous les propriétaires de palmiers même (...)

Edito

Edito d’avril 2018

6 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avons poursuivi notre lobbying au bon sens du terme pour plaider l’évidence du maintien pour moins de 24 mois encore du seul phytosanitaire à notre disposition, en l’absence, espérons-le provisoire, de solutions biologiques de remplacement. Quasiment impossible de mobiliser la presse face aux grands censeurs de l’écologiquement correct.....
Nous avons donc saisi à deux reprises la Direction (...)