Accueil > Revue De Presse > Chronique de Lisbonne

Chronique de Lisbonne

vendredi 8 mai 2015 - Rédaction SNP

 Bertrand Duval auteur de l’application iphone PALMWORLD nous adresse ce bon article paru dans une revue francophone du Portugal . L’auteur André Laurins ingénieur agronome se désole de la passivité des pouvoirs publics portugais et de leur incapacité à stopper le fléau. On se sent moins seuls  ! Ensuite il décrit avec justesse l’action du ravageur et donne ses préconisations de traitement. Ils utilisent l’équivalent de notre stratégie 2 confidor / Imidaclopride . Ils ignorent l’utilisation de la molécule EMAB en micro injection.

Trés intéressant et très révélateur son opinion sur les méthodes bio ( nématodes et beauveria Bassiana) sur lesquelles il émet en quelques mots de pur bon sens de graves réserves  : fragilité, très grande sensibilité au vent et à la chaleur et incapacité à atteindre un pourcentage suffisant d’insectes autant que de larves . CQFD

.

 

 

Nous allons inviter l’auteur à rejoindre notre association pour devenir pourquoi pas notre correspondant en Portugal.

Portfolio

Derniers articles

23 avril, par Rédaction SNP

Le Beauveria serait-il hallucinogène ?!!

Il y a tout juste un mois nous annoncions la sortie tant attendue, de la nouvelle souche du champignon Beauveria Bassiana NPP-B111005 réputée solution biologique contre le CRP. (...)

20 avril, par Rédaction SNP

De l’intérêt des missions parlementaires...

Nous avons pris un peu de temps pour écouter sur la chaîne de l’Assemblée nationale retransmission de certaines auditions. Première observation un seul industriel invité : notre partenaire phéromones M2 I life science. (...)

Edito

Edito de mars 2018

15 avril, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
La nouvelle du mois est la publication de la décision de la commission européenne d’abandonner la lutte obligatoire contre le charançon rouge au 1er septembre de cette année....... une énorme bévue écologique !
Sur le papier, ç’est mettre à la poubelle toute la réglementation française. Nous avons instantanément sollicité le ministère de l’agriculture (SRAL PACA et DGAL). Silence... la grande muette (...)