Accueil > Partenaires*Pro > ANSES > Chaud devant.... voilà le rapport

Chaud devant.... voilà le rapport

mercredi 19 décembre 2018 - Rédaction SNP

 Nous venons à peine d’apprendre la sortie de ce rapport daté du 28 octobre. Autour de nous personne n’était au courant mais toute la presse depuis ce matin s’en donne dans un de profundis du palmier.

Nous ne sommes pas d’accord avec de telles appréciations d’autant que l’agence en vient à recommander le piégeage massif pour lequel nous nous battons d’arrache-pied depuis quatre ans et qui le nouvel grand espoir de contenir ce ravageur. 

C’est un rapport très technique d’une centaine de pages en lecture très rapide on peut dire :

Rapport factuel de l’Anses
1. rien de nouveau sous le soleil ! 
2. le lobbying opiniâtre de Vegetech et Syngenta a porté ses fruits,
3. la pertinence des propositions, citées, de SNP, aussi. il s’agit en particulier de la validation officielle du piégeage massif et de toutes les nouvelles orientations de recherche .

https://www.anses.fr/fr/content/charan%C3%A7on-rouge-du-palmier-lutter-contre-la-disparition-des-palmiers-sur-le-littoral

 

Derniers articles

18 novembre, par Rédaction SNP

Promenades en Vendée... initiation par FdP

pour se lancer....Adhérez à FdP .... et évidemment si vous ne l’êtes déjà, à SNP.
- http://www.fousdepalmiers.com/pages/fous-de-palmiers/banque-de-graines.html
- https://www.rarepalmseeds.com/

14 novembre, par Rédaction SNP

Le Lien Horticole toujours présent...

http://www.lienhorticole.fr/actualites/palmiers-la-cote-dazur-poursuit-son-travail-pour-les-sauver-1,10,3333370349.html
Ils seront suivis par PHYTOMA, RUSTICA et, nous l’espérons, bien (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)