Accueil > Documentation > CERTIPHYTO

CERTIPHYTO

vendredi 16 novembre 2012 - Rédaction SNP

Pour être écouté il faut savoir ce dont on parle..... car dans les conversations de salon comme du café du commerce on entend vraiment beaucoup de contrevérités. Il ne suffit pas d’invoquer des lieux communs à la sauce écologique pour avoir raison.Retour ligne manuel

Ne perdons pas de vue qu’il faut améliorer en permanence notre niveau de compétence en ce qui concerne la santé des végétaux.Retour ligne manuel

 A la suite du Grenelle de l’environnement un grand plan de formation le plan Ecophyto 2018 a été décidé il concerne principalement il est vrai le monde agricole mais, confrontés que nous sommes à plusieurs espèces envahissantes qui menacent notre biodiversité nous devons élever notre niveau de compétence pour mieux comprendre les phénomènes, les enjeux, les méthodes. Retour ligne manuel

La chambre d’agriculture du département vient de mettre un livret particulièrement bien fait bien fait pour présenter ces formations qui ne sont pas seulement réservées aux professionnels. Pour moins de 200 € (100€ par jour) vous pouvez tenter l’expérience. L’offre de formation est abondante mais attention les professionnels du monde agricole sont bien entendus prioritaires.


N’hésitez pas à invoquer votre qualité de membre de notre association.Retour ligne manuel

Derniers articles

23 juin, par Rédaction SNP

L’optimisme des floridiens

Clin d’œil aux Américains de Floride qui adorent leurs palmiers et nous en font la leçon....
https://www.lawncarepest.com/caring-for-your-palm-trees/

22 juin, par Rédaction SNP

Occitanie ....... c’est fini ?

Source le moniteur des TP. https://www.lemoniteur.fr/article/communes-fleuries-d-occitanie-perpignan-stimule-les-nouveaux-usages-4-4.822944
« La première année de mise en œuvre du Plan Canopée de la ville de Perpignan produit (...)

Edito

Edito de mai 2018

5 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans conteste, ce mois a été dominé par la lettre reçue du secrétaire d’État auprès du premier ministre Christophe CASTANER. Nous avions réussi à l’approcher car aux élections régionales de 95 interrogé par SNP il avait manifesté un intérêt personnel pour la sauvegarde des palmiers. Nous ne l’avions pas oublié et lui non plus.
Par ce courrier reconnaissant à votre association le rôle d’un sachant à (...)