Accueil > Documentation > CERTIPHYTO

CERTIPHYTO

vendredi 16 novembre 2012 - Rédaction SNP

Pour être écouté il faut savoir ce dont on parle..... car dans les conversations de salon comme du café du commerce on entend vraiment beaucoup de contrevérités. Il ne suffit pas d’invoquer des lieux communs à la sauce écologique pour avoir raison.Retour ligne manuel

Ne perdons pas de vue qu’il faut améliorer en permanence notre niveau de compétence en ce qui concerne la santé des végétaux.Retour ligne manuel

 A la suite du Grenelle de l’environnement un grand plan de formation le plan Ecophyto 2018 a été décidé il concerne principalement il est vrai le monde agricole mais, confrontés que nous sommes à plusieurs espèces envahissantes qui menacent notre biodiversité nous devons élever notre niveau de compétence pour mieux comprendre les phénomènes, les enjeux, les méthodes. Retour ligne manuel

La chambre d’agriculture du département vient de mettre un livret particulièrement bien fait bien fait pour présenter ces formations qui ne sont pas seulement réservées aux professionnels. Pour moins de 200 € (100€ par jour) vous pouvez tenter l’expérience. L’offre de formation est abondante mais attention les professionnels du monde agricole sont bien entendus prioritaires.


N’hésitez pas à invoquer votre qualité de membre de notre association.Retour ligne manuel

Derniers articles

23 février, par Rédaction SNP

Cette fascinante beauté maléfique....

Apprenons à le connaitre, il est superbe mais tellement destructeur on ne lui en veut pas, mais il faut le circonvenir impérativement....
Il s’attaque ici un seul palmier véritablement endémique en Europe.Le Palmier nain, (...)

23 février, par Rédaction SNP

Qu’est-ce que le bio contrôle.....

Le ministère vient de publier cette note qui nous a semblé à la fois simple et claire. Il faut partir de définitions simples pour bien comprendre les enjeux.
D’emblée la notion de contrôle, d’équilibre plutôt que d’éradication (...)

21 février, par Rédaction SNP

Une proposition de loi à suivre....

En ce qui concerne nos ravageurs de palmiers, le problème lancinant est celui de l’impérieuse nécessité de faire disparaître les foyers qui ne sont plus susceptibles de traitements curatifs. On s’est souvent interrogé sur les (...)

Edito

Edito de janvier 2019

15 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Toujours dans un souci de transparence je vous livre ici synthèse de mon intervention le 11 février à la DGAL de Vaugirard à une très importante réunion de concertation sur les suites du rapport ANSES sur le CRP, accompagné de la vice-présidente de l’association.
Remarque préliminaire importante :
Nous constatons partout en zone méditerranéenne une spectaculaire recrudescence du Paysandisia (...)